Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

La communauté de communes Somme-Sud-Ouest interdit la cigarette devant les écoles

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Vingt-six écoles seront bientôt concernées, à Airaines, Conty ou encore à Oisemont. Selon les élus, ce serait la première intercommunalité française à prendre ce genre de délibération.

L'interdiction de fumer concernera 26 écoles de la Communauté de communes Somme-Sud-Ouest (image d'illustration)
L'interdiction de fumer concernera 26 écoles de la Communauté de communes Somme-Sud-Ouest (image d'illustration) © Maxppp - Philippe Turpin

Poix-de-Picardie, France

C’est une annonce  qui coïncide avec le coup d’envoi du « Mois sans tabac » qui débute en ce 1er novembre : la Communauté de communes Somme-Sud-Ouest (au sud d’Amiens) va interdire de fumer aux abords des écoles primaires de son territoire. La mesure a déjà été mise en place à Poix-de-Picardie. Elle sera étendue aux écoles d'autres communes comme Croixrault, Hornoy-le-Bourg ou Molliens-Dreuil. Une mesure qui devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines. Isabelle De Waziers, vice-présidente en charge des finances qui est aussi professeur de médecine et chercheuse à l’Inserm en cancérologie, a présenté cette mesure. Elle était l’invitée de France Bleu Picardie.

Trop de cancers liés au tabac sur le territoire

Isabelle de Waziers a détaillé les raisons de cette future interdiction : « La Communauté de communes travaille sur un nouveau contrat local de santé qui nous a amené à étudier l’incidence des différentes pathologies sur notre territoire. Les cancers liés au tabac et à l’alcool sont très présents dans les Hauts-de-France et dans la Somme. Il y a 28% de plus de cancers ORL de plus dans notre département qu’au niveau national et 20% de plus de cancers du poumon en plus. La Communauté de communes Somme-Sud-Ouest est dans la moyenne de ces chiffres. Nous avons donc décidé de _nous mobiliser pour empêcher les plus jeunes de tomber dans ces addictions_. »

Des marquages au sol pour délimiter les espaces où la cigarette est autorisée 

Plusieurs dispositifs seront utilisés pour matérialiser cette interdiction de fumer devant les écoles, selon Isabelle de Waziers : « Il faut protéger nos enfants, nous allons donc mettre en place _des espaces tabac devant les écoles : des lignes vertes au sol et des panneaux pour délimiter les endroits où on ne pourra pas fumer_. Les maires devront ensuite prendre des arrêtés pour identifier les zones sans tabac. Nous allons aussi sensibiliser les enseignants et les parents d’élèves dans toutes les écoles. Et la Ligue contre le cancer va mettre à la disposition de la communauté de communes des ressources humaines et techniques pour bien expliquer la démarche. » 

Pas d’amendes prévues pour les contrevenants 

La Communauté de communes Somme-Sud-Ouest ne compte toutefois pas verbaliser ceux qui ne respecteront pas l'interdiction, selon Isabelle de Waziers : « Si vous fumez devant un panneau ‘interdit de fumer’ _le regard des enfants et des parents autour suffira à vous dissuader_. Nous n’allons pas nous promener avec des bordereaux d’amendes. Nous voulons juste faire prendre conscience des dangers du tabac. Ça s’est passé comme pour la ceinture de sécurité : au début, on disait que ça n’allait pas marcher. Maintenant, vous ne montez plus dans en voiture sans la mettre. » 

L’interdiction de fumer devant les écoles a déjà été mise en place à Poix-de-Picardie. Selon Isabelle de Waziers, «elle a été très bien acceptée par les enseignants et par les parents ».

L’interview d’Isabelle de Waziers est à réécouter ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu