Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Landes : la commune d'Ychoux cherche toujours des médecins

-
Par , France Bleu Gascogne

Après un an de recherches, la commune d'Ychoux a enfin trouvé un médecin. Mais il lui en faudrait encore un, voire deux supplémentaires pour remplacer les deux généralistes qui partent à la retraite.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Frédéric Cirou

Ychoux, France

C'est une première victoire pour la commune d'Ychoux. Depuis plus d'un an, elle cherche désespérément des médecins pour succéder aux deux généralistes qui partent à la retraite. Le mois dernier, un jeune médecin de la région de Nîmes s'est finalement installé au centre de santé d'Ychoux. Pour l'instant, il travaille à mi-temps, mais il sera à temps plein à partir de décembre. Une bonne nouvelle pour les habitants, même s'il reste encore un médecin, voire deux, à recruter

Après plus d'un an de recherches, le maire d'Ychoux, Marc Ducom, est fatigué, presque désespéré. Mais il ne veut pas pour autant abandonner. "On a déjà fait la moitié du chemin", assure-t-il, impatient de trouver de nouveaux praticiens.

Le maire a remué ciel et terre

D'autant que le temps presse. Sur les deux médecins qui prennent leur retraite cette année, le premier est déjà parti, et le deuxième part dans trois semaines. Certes, un jeune médecin vient de s'installer dans la commune. Mais il se retrouvera bientôt tout seul s'il n'est pas rejoint par un autre généraliste. En effet, même si actuellement, un médecin salarié de la mutualité est venu en renfort et travaille à mi-temps, ce dernier part définitivement fin janvier.  

C'est pourquoi le maire commence un peu à désespérer... Il a remué ciel et terre pour trouver des médecins, allant même jusqu'à publier des annonces sur les réseaux sociaux. Il avait d'ailleurs fait le buzz quand il avait ironiquement menacé de prendre un arrêté pour interdire aux habitants de tomber malade

Après cela, plusieurs médecins s'étaient manifestés, mais ils ont tous fini par jeter l'éponge. Le maire repart donc à la recherche d'un médecin. "Il me tarde de trouver une solution pérenne", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu