Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Covid 19 et la situation à l'hôpital de Guéret

-
Par , France Bleu Creuse

La Creuse fait partie de la trentaine de départements français qui ne sont pas encore en alerte au coronavirus. Malgré tout, le virus circule plutôt à bas bruit et le corps médical s'organise avant une possible accélération du phénomène.

Le centre hospitalier de Guéret
Le centre hospitalier de Guéret © Radio France - Sophie Peretti

Actuellement, l'hôpital de Guéret n'a pas de personne hospitalisée pour cause de Covid. De plus, sur la centaine de tests analysés chaque jour, les cas positifs sont souvent de 0, quelquefois de 1 et 2 et exceptionnellement de 3. Cela ne veut pas dire que nous allons échapper au phénomène. " Lors de la première vague, affirme Batiste Simonet le chef du laboratoire de l'hôpital de Guéret, nous avions entre trois semaines et un mois de retard. On note tout de même une augmentation des cas positifs". C'est la raison pour laquelle le port du masque, le lavage répété des mains, la distanciation sociale et les tests sont plus que jamais d'actualité.

Signalisation à l'hôpital de Guéret
Signalisation à l'hôpital de Guéret © Radio France - christophe poirier

L'organisation médicale va changer

"Contrairement au précédent confinement, cette fois l'hôpital ne sera pas 100%  Covid". Séverine Citron est la directrice adjointe de l'hôpital de Guéret. Elle sait que l'activité multiple de son hôpital devra se faire sans personnel supplémentaire. Il y a toujours des postes vacants chez les infirmiers et il faudra tout faire avec le même nombre de personnels mobilisés pour la Covid en mars. "_Nous travaillons à un schéma d'organisation avec la clinique de Guéret mais avec également les autres hôpitaux du département".  _Le docteur Daoui chef du service réanimation donne un exemple: "Un patient qui souffre d'insuffisance respiratoire peut être dirigé directement vers le service pneumologie du CMN de Sainte-Feyre. De même , des opérations programmées chez nous pourront très bien être effectuées à la clinique. On est en train d'acter tout cela." 

Les consignes Covid affichées dans l'hôpital de Guéret
Les consignes Covid affichées dans l'hôpital de Guéret © Radio France - christophe poirier

Une pénurie menace

Actuellement l'hôpital de Guéret doit faire face à une possible pénurie: il s'agit des réactifs pour analyser les tests Covid. Ces réactifs se trouvent aux Etats-Unis mais impossible de leur faire traverser l'Atlantique. D'autres sont produits en Finlande mais évidemment tous les pays en demandent. "A Guéret, nous avons diversifié la demande avec trois types différents de réactifs, explique Batiste Simonet chef du laboratoire, mais malgré tout nous ne pouvons pas pratiquer plus de 150 tests par jour". 40 à 50, les plus urgents sont analysés à Guéret, les autres sont confiés au CHU de Limoges. L'espoir est de passer à 250 tests quotidiens fin octobre avec la livraison prévue d'une grosse machine qui utilise encore un autre réactif pour fonctionner. Reste à savoir si cette machine finlandaise arrivera dans les délais prévus à Guéret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess