Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : la crise sanitaire impacte les dons du sang

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le niveau des réserves de sang est très faible en France, il n'a jamais été aussi faible depuis dix ans en raison de la crise sanitaire. Si la situation ne s'améliore pas, il sera bientôt difficile de prendre en charge tous les patients alerte l'Etablissement Français du Sang.

Illustration
Illustration © Radio France - Emmanuel Claverie

C'est l'un des effets collatéraux de la crise sanitaire que l'on vit. Le niveau des réserves de sang est aujourd’hui trop faible en France selon l'Etablissement du sang français. Et ce malgré les appels au don de l'EFS notamment en août dernier. Les prélèvements sont habituellement réalisés à 80% en collectes mobiles. Or depuis le mois de mars, et le début de la crise, les entreprises et les établissements scolaires ou universitaires n’accueillent presque plus de collecte, les réserves fondent donc. 

L’Etablissement français du sang appel à la mobilisation de tous pour faire face à cette situation préoccupante. Pour l'EFS "Il est nécessaire d’accroître le niveau de stock afin de continuer à répondre aux besoins de tous les patients" souligne Pascal Le Moal, cadre de santé adjoint au responsable régional des prélèvements à Clermont-Ferrand. Aujourd'hui plusieurs régions ont seulement 8 jours de réserve au lieu des 14 environ nécessaires.  L'Auvergne n'est pas en situation de crise mais participe en approvisionnant d'autres zones plus en difficulté.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un besoin de 10 000 dons par jour

L’EFS s’efforce de remplacer les collectes annulées et d’élargir ses plages horaires. Il doit prélever 10 000 dons par jour pour répondre aux besoins des patients. Aujourd’hui, le compte n’y est pas dans un contexte où la reprise de l’activité hospitalière est très soutenue. L’EFS invite donc les citoyens à venir donner leur sang dès que possible. L’EFS invite aussi les employeurs à faciliter le don de sang de leurs salarié et invite les autorités locales à continuer à faciliter l’organisation de collectes mobiles sur les territoires.  

Les donneurs sont attendus dans les 120 maisons du don de l’Établissement français du sang sur tout le territoire et dans les nombreuses collectes mobiles organisées dans les communes. Les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess