Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cybercriminalité : "C'est difficile de convaincre un directeur d'hôpital d'investir"

-
Par , France Bleu Maine

Emmanuel Macron présente ce jeudi la stratégie en matière de cybersécurité. Il a rencontré auparavant les directeurs des hôpitaux victimes de piratages avec demande de rançon. Le point de vue du Sarthois Vincent Trély, président de l'association pour la sécurité des systèmes informatiques.

Plus de cinq attaques informatiques ont touché cette semaine des hôpitaux en France (illustration).
Plus de cinq attaques informatiques ont touché cette semaine des hôpitaux en France (illustration). © Maxppp - Pierre DESTRADE

Avec plus de cinq attaques informatiques cette semaine dans les hôpitaux en France, la situation est sous tension sous fond de crise sanitaire. Emmanuel Macron présente ce jeudi la stratégie française en matière de cybersécurité. Ce type d'attaques a été multiplié par quatre l'an dernier. Le chef de l'Etat va annoncer une enveloppe d'un milliard d'euros, dont 720 millions de fonds publics. Il s'agit de créer des emplois et développer un "campus cyber" à La Défense, près de Paris.

Aujourd'hui, si les spécialistes ont pris la mesure des risques, c'est encore difficile de convaincre un directeur d'hôpital d'investir dans la sécurité informatique. C'est ce que nous disait ce jeudi matin notre invité sur France Bleu Maine, Vincent Trély, le président de l'association pour la sécurité des systèmes informatiques et organisateur d'un congrès annuel au Mans.

Vincent Trély, président de l'association pour la sécurité des systèmes d'information de santé
Vincent Trély, président de l'association pour la sécurité des systèmes d'information de santé © Radio France - Christelle Caillot

Il n'est jamais facile de demander à un directeur d'investir dans un risque très technique, parfois invisible. il s'agit de se protéger de menaces qui peut-être n'arriveront pas.

La France n'est pas la meilleure du monde en matière de lutte contre les attaques informatiques selon Vincent Trély, le président de l'association pour la sécurité des systèmes informatiques. C'est en moyenne moins de 2% du budget d'un hôpital contre près de 4% aux Etats-Unis.

À voir et à réécouter : l'interview de Vincent Trély 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess