Santé – Sciences

La désertification médicale du Berry se confirme

France Bleu Berry mercredi 25 février 2015 à 6:00

Un cabinet médical (illustration).

L'Indre et le Cher sont les deux départements français qui comptent le moins de médecins, généralistes et spécialistes confondus. Les nombreux départs en retraite à prévoir ces prochaines années ne vont rien arranger.

Les deux départements berrichons sont déjà ceux où la densité de médecins pour 1 000 habitants est la plus faible. Les chiffres du RPPS (répertoire partagé des professionnels de santé), synthétisés par la Gazette des communes et France Bleu Berry, font également apparaître que l'Indre et le Cher vont perdre 651 praticiens d'ici 2025.

Une génération particulièrement nombreuse arrive à l'âge de la retraite puisque 56% des medecins ont aujourd'hui plus de 55 ans. L'Indre va perdre 156 généralistes et 117 spécialistes, le Cher 185 généralistes et 193 spécialistes. Combien seront remplacés ? L'accès des Berrichons aux soins en dépendra directement.