Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La détection précoce des cancers du sein et du côlon peut encore être améliorée

mercredi 25 avril 2018 à 9:06 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Si 60% des cancers du sein sont diagnostiqués à un stade précoce en France, c'est le cas pour moins de la moitié des cancers du côlon et du rectum, indique un rapport de l'Institut national du cancer publié ce mercredi. La détection peut donc être améliorée, estime l'organisme.

Une radiologiste observe le résultat d'une mammographie, dans un centre dédié.
Une radiologiste observe le résultat d'une mammographie, dans un centre dédié. © AFP - AMELIE-BENOIST

La détection précoce des cancers du sein, du côlon et du rectum peut encore être améliorée, juge l'Institut national du cancer (INCa), en se basant sur une première estimation nationale publiée mercredi avec Santé publique France. Selon ces chiffres, 60% des cancers du sein, 44% des cancers du côlon et 47% des cancers du rectum sont diagnostiqués à un stade précoce.

Un tiers des cancers du côlon détectés à un stade avancé 

Sur la période 2009-2012, parmi les patients atteints d'un cancer du côlon, 44% sont à un stade précoce de la maladie et un tiers à un stade avancé. Le dépistage du cancer colorectal proposé, dans le cadre d'un programme organisé, aux 50-74 ans est insuffisamment utilisé. Le taux de participation est seulement "de 33,5%", donc "il y a une marge de progression" pour faire des diagnostics plus tôt dans ces tranches d'âges, a indiqué à l'AFP le Dr Philippe-Jean Bousquet, de l'INCa. Le cancer du côlon-rectum représente 45.000 nouveaux cas détectés et 18.000 décès par an.

Un cancer du sein sur dix détecté à un stade avancé 

Concernant les cancers du sein, 6 cancers sur 10 sont diagnostiqués à un stade précoce, 3 sur 10 à un stade intermédiaire et 1 sur 10 à un stade avancé. Les formes les plus avancées sont diagnostiqués plus fréquemment chez les plus de 74 ans. Plus de 59.000 cancers du sein sont détectés chaque année. Ils entraînent 12.000 décès par an.