Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La Drôme Ardèche soigne son diabète

vendredi 13 novembre 2015 à 4:00 Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

Samedi c'est la journée mondiale contre le diabète et des associations de malades, l'assurance maladie et des hôpitaux des deux départements animent cette fin de semaine une campagne de dépistage.

Les deux infirmiers prêts pour dépister le diabète à Valence
Les deux infirmiers prêts pour dépister le diabète à Valence © Radio France - Stéphane Milhomme

Valence, France

Combien de personnes sont touchées par le diabète en Drôme Ardèche ?

Dans les deux départements, ce sont près de 30 000 personnes qui sont diagnostiquées diabétiques chaque année. C'est à dire qu'elles ont un taux supérieur à 1,20 gramme de sucre dans le sang. La progression est considérable et aujourd'hui l'organisation mondiale de la santé considère que 6,6% de la population de tous les continents sont touchés par la maladie. Régine Crémillieux est l'une des responsables en Drôme Ardèche de l'AFD, association française du diabète, et ses collègues sont présentent dans le hall de la clinique générale de Valence pour le rappeler. Le conseil est donc de se faire dépister au plus vite pour entreprendre un traitement du diabète.

Comment se passe un dépistage ? est-ce douloureux ?

Le plus simple est encore que je me fasse dépister. Ce jeudi, deux infirmiers m'attendaient -comme tout visiteur- dans le hall de la clinique générale de Valence. Guillaume élève infirmier me soumet à un petit questionnaire (mon âge, mon poids, est-ce que ma famille est touchée par le diabète, avant de vérifier mon taux. Il est bien inférieur à 1 gramme. Tout va bien. Mais sur la centaine de personnes dépistées avant moi, certaines dépassent les 1,20. Ils ont pour des antécédents familiaux -ou pas d'ailleurs- alors les infirmiers leurs donnent un mot pour leur médecin pour qu'il fasse trois autres tests à jeun pour confirmer ce taux et agir.

Peut-on guérir du diabète ?

Non. Mais par un traitement médicamenteux vous pouvez contrôler le taux, faire qu'il ne s'aggrave pas avec les années. Et puis c'est l'intérêt de l'association AFD Diabète 26 07, vous pouvez participer à des activités sportives. Mais le plus important est bien d'être fixé sur ce taux élevé de sucre dans le sang. Un chiffre est impressionnant : les spécialistes estiment que 600 000 personnes en France ne savent pas qu'elles sont diabétiques. Alors qu'il suffit d'une petite goutte de sang et un testeur pour être fixé(e).

Quels sont les autres rendez-vous de dépistage ces prochains jours ?

Rendez-vous de 10 heures à 17 heures ce vendredi dans le hall de l'hôpital de Romans... et celui de Valence. Et samedi toute la journée, un autobus A Impérial sillonnera les rues de Montélimar. Rendez-vous aussi ce vendredi en Ardèche au marché de la Voulte dans la matinée. Toute la journée également à l'hôpital d'Annonay. Samedi toute la journée aux thermes de Vals-les-Bains.