Santé – Sciences

Epidémie de gastro en Normandie

Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 21 janvier 2016 à 18:53

Les cabinets ne désemplissent pas
Les cabinets ne désemplissent pas © Radio France - Philippe Thomas

L'épidémie de gastro-entérite touche notre région depuis une dizaine de jours maintenant, mais ce n'est pas la seule : la varicelle est également très présente. Quant à la grippe, il est encore temps de se faire vacciner, mais il faut faire vite !

C'est de saison : la gastro est bel et bien là en ce mois de janvier, comme le constate le docteur Jérémie Brissard, chargé des statistiques chez SOS Médecins à Caen : "en ce moment on est à un niveau de 378 nouveaux cas pour 100 000 habitants en Normandie alors que le seuil épidémique est fixé à 337." Et ce n'est pas fini, le pic devrait être atteint rapidement désormais si l'on se réfère à ce qui s'est passé les années précédentes. Les conseils, vous les connaissez : "se laver les mains et nettoyer la cuvette des toilettes et les poignées des portes avec une lingette javellisée" rappelle SOS Médecins.

SOS Médecins à Caen - Radio France
SOS Médecins à Caen © Radio France - Philippe Thomas

Grippe : il est encore temps de se faire vacciner

La gastro n'est pas la seule maladie dont on parle en ce moment : la grippe, comme chaque hiver, est attendue mais là le seuil épidémique n'a pas encore été franchi. "Il est encore temps de se faire vacciner" souligne Jérémie Brissard. Et même si le vaccin n'a pas tenu toutes ses promesses l'an passé, il ne doit pas décourager les personnes âgées et les plus fragiles, "y compris leurs proches pour faire barrage" rappelle-t-on du côté de SOS Médecins.

La varicelle est aussi très présente

Grippe, gastro, sans oublier la varicelle qui est également très active en ce moment. Prudence, surtout pour les adultes qui ne l'ont pas encore eue, elle peut être dangereuse. Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible de se faire vacciner dans les 3 jours suivant le contact avec un malade. Vous voilà prévenus !

Ecoutez le reportage chez SOS Médecins à Caen