Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La goélette Tara va repartir en mission pour étudier les micro-organismes marins

-
Par , France Bleu, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Après les microplastiques en 2019 sur les quatre façades maritimes européennes, Tara s'apprête à repartir en mission pendant 21 mois. Cette fois les scientifiques vont étudier l'infiniment petit dans l'océan.

La goélette Tara Océan
La goélette Tara Océan - Sacha Bollet/Fondation Tara Océan

Le 12 décembre prochain, cinq ans après l’adoption de l’Accord de Paris, la goélette Tara s’élancera de Lorient, son port d’attache, pour entamer une nouvelle grande expédition scientifique. Pendant près de deux ans, le bateau-laboratoire parcourra 70 000 kilomètres en Atlantique Sud, le long des côtes sud-américaines et africaines, jusqu’en Antarctique. 23 escales sont prévues.  

Micro-organismes essentiels pour les océans 

Le microbiome océanique désigne l’ensemble des micro-organismes marins (virus, bactéries, microalgues...), mais aussi leurs interactions avec l’environnement. "C’est comme un tout", résume Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan. "Cela dépasse une simple description des micro-organismes présents, nous voulons comprendre comment ce microbiome fonctionne comme un ensemble, et si son efficacité est sensible à la pollution plastique ou au réchauffement de l’océan en cours". 

Des micro-organismes marins
Des micro-organismes marins - Christian Sardet - Noé Sardet /Chroniques du plancton / Fondation Tara Océan

Pendant toute la mission, quinze marins et 80 chercheurs se relaieront à bord de la goélette, avec 42 institutions scientifiques impliquées dans 13 pays, dont la France, le Chili, le Brésil, l'Italie ou l'Afrique du Sud. 

Pendant certaines escales, la Fondation Tara Océan continuera sa mission de sensibilisation en invitant à bord grand public et classes scolaires afin de mieux comprendre l’Océan et ses enjeux de protection. Les scientifiques pourront même former les chercheurs et chercheuses locaux sur les savoir-faire et techniques d’étude de l’océan. 

La goélette Tara Océan
La goélette Tara Océan - Marin Le Roux polaRYSE / Fondation Tara Ocean

Scientifiques confinés avant le départ de l'expédition

Le public pourra aussi suivre sur la plateforme digitale de la Fondation, l’aventure humaine et scientifique, découvrir les différents pays rencontrés et comprendre l’utilité du microbiome marin. 

Compte tenu de la situation sanitaire liée au coronavirus, les marins et scientifiques seront confinés une semaine avant leur départ et soumis à un test PCR et des tests antigéniques auront aussi lieu pendant l'expédition.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess