Santé – Sciences

La grippe débarque en Touraine

Par Morad Djabari, France Bleu Touraine mercredi 28 décembre 2016 à 18:53

L'épidémie de grippe progresse
L'épidémie de grippe progresse © Maxppp - Julio Peleaz

Depuis deux semaines, la grippe sévit en France avec un mois d'avance. En Touraine, ces derniers jours les cas de grippe étaient assez rares, la région était assez épargnée. Mais depuis quelques jours l'épidémie s'intensifie.

L'ensemble de la France est ce moment confronté à l'épidémie de grippe, elle apparaît d'habitude aux alentours de fin janvier, la grippe à cette année un mois d'avance.

Ce lundi, le seuil épidémique de la grippe est franchi pour la deuxième semaine avec 307 cas pour 100.000 habitants. Elle a touchée 253 406 nouvelles personnes en France métropolitaine, une augmentation de 35 % par rapport à la semaine dernière.

En Touraine, ces derniers jours les cas de grippe étaient assez rares, la région était assez épargnée. Mais depuis quelques jours l'épidémie s'intensifie.

Les médecins sont débordés

Cette vague épidémique de grippe tombe au mauvais moment, de nombreux cabinets sont fermés en ce moment à cause des fêtes de fin d'année. En ce moment seulement deux docteurs de SOS Médecin assurent les consultations médicales à Tours, c'est impossible pour eux de répondre à toutes les demandes.

Nous voyons en moyenne depuis lundi 100 patients par jour chacun, nous ne pouvons pas faire plus. Donc nous donnons la priorité aux appels urgents, les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, et les personnes âgées. Docteur Phu de SOS Médecin à Tours.

Malgré cela, la Touraine reste peu impactée par la vague épidémique de grippe

Par rapport à d'autres régions françaises et frontalières comme la région parisienne, la Touraine est pour le moment moins impactée. Mais cela devrait s'intensifier l'épidémie devrait prendre de l'ampleur d'ici quelques jours.

La seule solution pour éviter d'être contaminé par la grippe, certains bons réflexes sont à adopter comme se laver les mains régulièrement, garder vos distances avec une personne infectée, et se faire vacciner.