Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A quinze jours du printemps, la grippe et la gastro sont toujours là

jeudi 8 mars 2018 à 7:18 Par Marine Laugénie, France Bleu

Le printemps arrive, et pourtant la grippe et la gastro jouent les prolongations. Les maladies d'hiver sévissent toujours dans plusieurs régions selon les épidémiologistes du Réseau Sentinelle.

SOS Médecins dénombrent encore 1200 cas de grippe par jour
SOS Médecins dénombrent encore 1200 cas de grippe par jour © AFP - Susann Prautsch / DPA

Paris, France

Les médecins constatent un nombre de cas particulièrement élevés de grippe et de gastro-entérite en ce moment. D'après le réseau Sentinelle, la Lorraine, les Hauts-de-France, la Normandie, le Centre et la région PACA sont particulièrement touchées par la grippe. En ce qui concerne la gastro, c'est toute la partie Nord du pays qui est en alerte rouge ainsi que le Sud-Ouest.

La vague de froid a entretenu le virus de la grippe

Les températures glaciales de ces derniers jours ont fragilisé nos organismes. C'est une des explications avancée par les médecins pour expliquer cette épidémie tardive. La météo grise et froide nous rend plus vulnérables face aux maladies. Une bonne nouvelle néanmoins, même si elle est plus longue, l'épidémie de grippe est moins virulente cette année. 6 400 morts cet hiver contre près de 14 000 en 2016/2017. 

  - Visactu
© Visactu -

Le Nord en alerte rouge à la gastro 

La gastro-entérite est particulièrement présente en ce moment sur le Nord de la France. L'épidémie qualifiée de "normale" cette année mais beaucoup plus contagieuse. Pour l'éviter il faut penser à se laver les mains régulièrement. Si on est déjà contaminé il faut aussi penser à bien s'hydrater. Enfin, en ce qui concerne la bronchiolite l'épidémie s'est calmé et touche à sa fin. 

  - Visactu
© Visactu -