Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Haute-Vienne en vigilance orange aux particules fines

-
Par , France Bleu Limousin

Le département de la Haute-Vienne est placé en vigilance orange ce mercredi 24 février pour un épisode de pollution aux particules fines. Les personnes les plus sensibles sont invitées à éviter les efforts.

Pour l'instant aucune mesure particulière n'est appliquée mais les personnes les plus fragiles doivent éviter les efforts importants (Illustration)
Pour l'instant aucune mesure particulière n'est appliquée mais les personnes les plus fragiles doivent éviter les efforts importants (Illustration) © Maxppp - Darek Szuster

Sur la carte de Nouvelle-Aquitaine, la Haute-Vienne et la Creuse sont en orange. Les préfectures des deux départements ont enclenché le "dispositif d'information et de recommandations" en raison du taux de particules fines présentes dans l'air.

Des poussières du Sahara en suspension dans l'air

Il s'agit du premier niveau du dispositif de gestion des épisodes de pollution, un cran en dessous du seuil d'alerte.

Cette mauvaise qualité de l'air est due principalement à l'arrivée de poussières de sable du Sahara, amenées par des vents de Sud-Est, mais la préfecture de Haute-Vienne précise que la pollution provient également des activités humaines telles que le chauffage domestique, le trafic automobile ou encore l’agriculture.

Les conseils pour les personnes fragiles

Les populations vulnérables et les plus sensibles, femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants respiratoires ou cardiaques ou encore les personnes asthmatiques peuvent avoir des difficultés à respirer. Il est conseillé d'éviter les efforts importants, de privilégier des sorties plus brèves et d'éviter les zones à fort trafic routier aux heures de pointe. 

Atmo-Nouvelle Aquitaine recommande également à tous de réduire, voire de reporter les activités sportives et physiques intenses, soit "toutes les activités qui obligent à respirer par la bouche". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess