Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - 100 secondes de bruit pour un message d'espoir contre le cancer dans l'Hérault

samedi 9 juin 2018 à 17:35 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

La Ligue contre le cancer organise ce samedi 8 juin les 100 secondes contre le cancer au domaine de Restinclières à Prades-le-Lez (Hérault). 100 secondes de musique et de fête pour célébrer les 100 ans de l'association et les avancées de la recherche.

Bénévoles, universitaires et quidams se sont réunis pour les 100 secondes contre le cancer au domaine de Restinclières.
Bénévoles, universitaires et quidams se sont réunis pour les 100 secondes contre le cancer au domaine de Restinclières. © Radio France - Marion Bargiacchi

Prades-le-Lez, France

C'était un défi national : 100 secondes de bruit pour faire entendre le combat contre le cancer, pour célébrer les 100 ans de la Ligue contre le cancer, créée en 1918.  Dans l'Hérault, la fête avait lieu au domaine de Restinclières à Prades-le-Lez ce samedi 8 juin. Des stands d'informations, des foodtrucks pour déjeuner, des jeux pour enfants et surtout une fanfare pour communiquer un message d'espoir : 

"Aujourd'hui, le cancer, on en guérit !"

150 000 mille cas de cancer chaque année

Depuis 2004, le cancer est la première cause de mortalité prématurée en France, devant les maladies cardiovasculaires. Le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme et la deuxième chez la femme. 

Pour Richard Pagès, secrétaire général du comité 34 de La Ligue contre le cancer, l'espoir n'a jamais été aussi grand : "Quand on prononce le mot cancer, beaucoup de gens se disent que c'est fini. Mais aujourd'hui, _on guérit un cancer sur deux et même 95% des cancers du sein_. Il y a même des cancers que l'on guérit à 100%."

Pour Danny Mendre, coordinatrice du comité, "Cette fête c'est l'occasion de montrer notre soutien aux malades et à leurs proches. Le soutien à la recherche et les actions de prévention." Plus un diagnostique est posé rapidement sur la maladie, mieux le cancer se soigne. 

Le cancer devient une maladie chronique 

Pour le Professeur Jean-Bernard Dubois, président de La Ligue 34, le cancer se soigne de plus en plus comme une maladie chronique à l'image du diabète. "On ne guérit jamais du diabète mais on se soigne. Pour certains cancers qui persistent avec quelques cellules, on arrive de plus en plus à soigner sur le long terme. Les patients arrivent à vivre et c'est même l'essentiel !"

Sans oublier toutes les avancées de ces dernières années : la chirurgie non-mutilante, reconstructrice d'organes et de certaines fonctions, la radiothérapies de très haute précision qui permet d'irradier les tumeurs sans toucher les tissus sains, et les avancées des traitements comme la chimiothérapie.

Le Professeur Jean-Bernard Dubois, président de la Ligue 34, regarde vers l'avenir.

Le comité de l'Hérault compte 600 bénévoles, 80 délégations et près de 14 000 adhérents. Il consacre un million d'euros chaque année à la recherche contre le cancer.