Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

La Ligue contre le cancer en lutte contre les nitrites dans nos jambons

-
Par , France Bleu

La Ligue contre le cancer, l'ONG FoodWatch et l'application Yuka s'associent pour demander à la ministre de la Santé d'interdire les nitrites dans le jambon industriel. Ces E249 et E250 responsables de la couleur rose de la charcuterie sont de plus en plus soupçonnés de déclencher des cancers.

Certaines marques ont déjà fait du "zéro nitrate" un argument marketing.
Certaines marques ont déjà fait du "zéro nitrate" un argument marketing. © Maxppp - Claude Prigent

"Objectif zéro nitrite dans mon jambon" : ça pourrait être le slogan de La Ligue contre le cancer. Elle s'associe à l'ONG FoodWatch et à l'application Yuka qui vous permet de scanner vos produits pour savoir s'ils sont sains.  Ils demandent à la ministre de la santé, Agnès Buzyn, d'interdire les nitrites dans la charcuterie, notamment le jambon industriel. Ils lancent une pétition conjointe, ce mercredi 20 novembre.

Les nitrites soupçonnés de déclencher des cancers 

Les nitrites, que vous pouvez retrouver sur les étiquettes sous les noms E249 et E250, sont responsables entre autre de donner une belle couleur rose à votre jambon. Une couleur censée rassurer sur la qualité du produit et attirer l’œil du consommateur. Mais c'est oublier que le jambon, au départ, est blanc.

D'après Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, près de 4000 cancers par an seraient imputables à la consommation de nitrites, en particulier des cancers colorectaux. 

Certains industriels s'en passent déjà

Les nitrites ne sont pas indispensables, en témoignent certains emballages que vous pouvez glisser dans votre caddy : de nombreuses marques mettent en avant du jambon "Zéro nitrite" ou "Zéro sels nitrités". Un argument marketing qui doit devenir un argument de santé publique pour la Ligue contre le cancer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu