Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Ligue contre le cancer sensibilise les enfants du Calvados aux risques liés à l'abus des écrans avec un agenda

Saint-Pierre-sur-Dives

Des élèves de l'école Aristide Brisson, de Saint-Pierre-en-Auge, ont reçu, ce lundi, des agendas de prévention édité par le Comité du Calvados de la Ligue contre le cancer. Tous ont réalisé une partie des illustrations. Ils s'attaquent notamment à la lutte contre l'usage intensif des écrans.

Tous les CM2 ont participé à l'élaboration de l'agenda 2019-2020 du Comité du Calvados de la Ligue contre le cancer.
Tous les CM2 ont participé à l'élaboration de l'agenda 2019-2020 du Comité du Calvados de la Ligue contre le cancer. © Radio France - Clémentine Sabrié

Les CM2 de l'école Aristide Brisson, de Saint-Pierre-en-Auge, brandissent fièrement leur agenda publié par le Comité du Calvados de la Ligue contre le cancer, ce lundi. Toute l'année, ils ont participé à des séances de sensibilisation organisées par l'antenne locale de l'association. Tous les élèves de CM2 du département vont aussi recevoir le même agenda. Beaucoup de thèmes ont été abordés : l'alimentation, le soleil, le sommeil, le tabac, mais aussi l'usage intensif des écrans. 

Des dessins d'enfants pour inciter à une utilisation saine des écrans

Manon, 11 ans, a ouvert son agenda à la page de son dessin. Il présente deux situations : un salon avec une console de jeux vidéo et un petit garçon jouant au football.

Avec son dessin, Manon, cherche à illustrer la différence entre les jeux vidéos et les jeux en extérieur.
Avec son dessin, Manon, cherche à illustrer la différence entre les jeux vidéos et les jeux en extérieur. © Radio France - Clémentine Sabrié

"Faut pas être trop sur les écrans, parce que ça peut nous rendre un peu foufous", explique la jeune fille derrière ses lunettes. "C'est mieux d'aller jouer dehors parce qu'il ne faut pas qu'on soit geek", assure-t-elle. "Geek", c'est un adjectif anglo-saxon qui qualifie une personne passionnée par l'informatique. Il peut être utilisé pour désigner une personne qui passe son temps devant les écrans. Manon et la plupart de ses camarades reconnaissent regarder la télévision ou utiliser un smartphone plusieurs heures par jour

Devant les écrans, la baisse d'activité physique peut provoquer des cancers

Noémie Morace, chargée de prévention de l'association, relativise les affirmations de Manon. On peut avoir un usage raisonné et encadré des écrans. Par contre, trop de temps passé devant peut vite poser des problèmes.

"Les risques directs ça va plutôt être de l'isolement social, des problèmes oculaires." - Noémie Morace

Sur le long terme, l'abus d'écrans provoque une baisse d'activité physique. Ce qui peut favoriser le développement de certaines maladies. "Les cancers au niveau gastrique, les cancers, aussi, au niveau de tout ce qui est cancer du sein. Il y a eu des liens qui ont été démontrés", détaille Noémie Morace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess