Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cargaison de vaccins AstraZeneca à destination du Pays basque retardée

-
Par , France Bleu Pays Basque

Alors que les vaccins d'AstraZeneca doivent arriver dans les officines de pharmacie afin que les médecins généralistes puissent les administrer dès ce jeudi, une livraison a été sacrément chahutée dans le département.

Les médecins généralistes doivent recevoir leur flacon d'AstraZeneca afin de pouvoir vacciner dans leur cabinet ce jeudi
Les médecins généralistes doivent recevoir leur flacon d'AstraZeneca afin de pouvoir vacciner dans leur cabinet ce jeudi © Radio France - Anthony Michel

La question de la livraison du vaccin AstraZeneca aurait dû être bouclée ce mercredi avant que les médecins généralistes puissent commencer à vacciner ce jeudi. Sauf que voila, une livraison de flacons à destination du Pays basque n'est pas arrivée comme elle se devait. En effet, des boites avaient subi un choc thermique sur la route quand dans d'autres cartons les flacons n'étaient pas restés à la verticale comme nécessaire. Toutes ces doses ont été mises en quarantaine.

Ainsi il a fallu réunir de nouvelles doses en urgence qui arriveront finalement ce jeudi matin, préparées immédiatement, et livrées en officines afin que les médecins généralistes puissent commencer la vaccination en cabinet dans la foulée. Ça concerne une des livraisons de ce vaccin, mais d'autres pourraient avoir subi le même sort, et donc le même retard. Conséquence : de nombreux rendez vous prévus calés par des médecins du Pays basque pour vacciner ce jeudi matin pourraient sauter.

A partir de ce jeudi en effet, la vaccination s'ouvre au public de 50 à 65 ans souffrant de commorbidité (diabète, obésité, etc). Les rendez vous se prennent normalement par téléphone  auprès de votre médecin habituel qui s'assurera que vous faites bien partie du public éligible à cette vaccination avant de vous donner un rendez vous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess