Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La Lozère vit son premier cluster" selon la préfète Valérie Hatsch

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault

Ce lundi matin, 120 personnes ont été dépistées à Mende, après la découverte d'un foyer épidémique dans une auberge de jeunesse. Cette campagne de tests survient après la confirmation de quatre cas positifs de jeunes footballeurs montpelliérains de 16 à 17 ans, en stage d'entraînement en Lozère.

Kit de test de dépistage du coronavirus (Illustration)
Kit de test de dépistage du coronavirus (Illustration) © Radio France - Richard Vivion

"Il suffit d'avoir trois personnes malades pour qualifier administrativement un foyer épidémique. Nous en avons quatre. La Lozère vit donc son premier cluster." Valérie Hatsch, préfète de Lozère, revient sur la découverte des cas de Covid-19 révélés ce week-end. 

Découverte du foyer épidémique

À Mende, quatre footballeurs montpelliérains, âgés de 16 à 17 ans, ont été testés positifs au coronavirus ce samedi 1er août. En stage avec d'autres coéquipiers, ils séjournent dans l'auberge de jeunesse "Village de vacances le chapitre". Contactée par France Bleu Gard-Lozère, la direction de l'auberge a confirmé héberger les jeunes, mais n'a pas souhaité communiquer d'avantage.

"Quand ils sont arrivés, ils n'étaient pas malades" explique la préfète de Lozère. "Le club de Montpellier leur a fait subir des tests, et les a placé en isolement plusieurs jours avant leur arrivée à Mende. On ne peut pas savoir où et comment ils ont contracté le virus." Les jeunes sportifs restent confinés à l'intérieur de l'auberge, avec une dérogation pour accéder au terrain de foot adjacent. 

Un dépistage massif

Cinq lignes de dépistage, 120 malades potentiel : en deux heures, les pompiers lozériens ont dépisté toute l'équipe, ainsi que les cas-contact des jeunes infectés. "Parmi les personnes testées, personne ne présente de symptômes_. Même les jeunes personnes testées positif vont mieux"_rassure Valérie Hatcsh. Les résultats sont attendu ce mardi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess