Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La mairie de Thionville part à la chasse au coronavirus

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'épidémie de coronavirus commence à particulièrement inquiéter en France. C'est pourquoi le maire de Thionville Pierre Cuny a pris ce vendredi des mesures pour tenter de contenir la propagation du virus.

Pierre Cuny lance une série de mesures pour ralentir la propagation du virus.
Pierre Cuny lance une série de mesures pour ralentir la propagation du virus. © Radio France - Arthur Blanc

Le maire de Thionville Pierre Cuny craint une possible arrivée du coronavirus en Moselle. Ce vendredi, il a donc pris une série de mesures pour tenter de ralentir la propagation de l'épidémie, qui touche notamment une bonne partie de l'Italie du nord. L'élu, qui brigue un nouveau mandat dans deux semaines, se tourne vers les 650 agents communaux, et notamment vers les encadrants scolaires et ceux exerçant en Ehpad. Si l'un d'eux est passé par une zone à risque, il sera automatiquement confiné à domicile pour les 14 prochains jours. Pour le reste des agents, ils devront se contenter d'une surveillance accrue avec port du masque obligatoire. Il s'agit de la première commune de Moselle à prendre de telles mesures selon Pierre Cuny.

Confinement de 14 jours

Initialement prévu à 8 jours, la durée d'isolement du plan de Pierre Cuny, "lancé en à peine 48 heures", prévoit désormais un confinement de 14 jours pour les agents scolaires ou d'Ehpad ayant transité par des zones infectées. Une décision motivée par la rapidité de propagation de la maladie, extrêmement infectieuse. "On n'a jamais vu cela", confie le maire thionvillois, également médecin. 

Cela concerne à l'heure actuelle 2 Atsem sur les 50 que compte Thionville. Elles ne retrouveront donc pas leurs classes à la rentrée de ce lundi. Pierre Cuny en appelle également à la responsabilité des parents d'élèves, qui sont vivement conseillés, via un mail reçu ce vendredi, de faire de même si leurs enfants sont eux aussi passés dans des régions affectées par le virus. "Je sais que ce n'est pas facile de se retrouver lundi matin à faire garder son enfant ou prendre des congés pour le faire, mais on est dans la responsabilité individuelle. On ne sait pas comment va évoluer l'épidémie", explique le maire. 

Stock de masques

Outre ces mesures, la commune de Thionville compte remplir les stocks des pharmacies en masques et solutions hydro-alcooliques, très demandés depuis le début de l'épidémie. Les provisions sont là, ne reste plus qu'à livrer les officines dans les prochains jours. Les professions intérimaires pourront d'ailleurs se fournir gratuitement pour continuer de travailler dans un environnement sain. Les 12 maires de l'agglomération thionvilloise ont tous été tenus au courant de ces mesures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu