Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La maison de santé de La Châtre aura bientôt deux annexes à Ste-Sévère et St-Août

lundi 2 juillet 2018 à 17:10 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Une double pose de première pierre a eu lieu ce lundi dans l'Indre : celle des deux annexes de la maison de santé pluridisciplinaire de La Châtre. Leur ouverture est prévue d'ici un an.

Les officiels prennent la pose devant les premières pierres de la future annexe de St-Août
Les officiels prennent la pose devant les premières pierres de la future annexe de St-Août © Radio France - Sarah Tuchscherer

La Châtre, France

Créée en 2009, la maison de santé pluridisciplinaire de La Châtre va bientôt avoir deux petites sœurs : deux annexes, situées l'une au nord, à St-Août, l'autre au sud, à Ste-Sévère. La pose de la première pierre de chacun de ces édifices a eu lieu ce lundi, en présence des maires concernés, François Daugeron et Patrick Lambiliotte, du député de la circonscription, Nicolas Forissier et du président du conseil départemental Serge Descout. Les travaux devraient durer dix à douze mois. 

Ces ouvertures n'entraîneront que peu d'arrivées de nouveaux médecins dans la région. Il s'agit pour l'instant surtout de regrouper sous un même toit des professionnels déjà présents sur place. A St-Août par exemple, le docteur Félix Akiyo a accepté d'intégrer la structure, tout comme l'ostéopathe et le kiné. Ils seront rejoints par le cabinet infirmier de la commune. A Ste-Sévère, l'annexe ouvrira avec un médecin généraliste, Claudine Astier, et trois infirmières, toutes installées dans le village.  

L'arrivée d'un jeune couple

Ste-Sévère verra tout de même l'arrivée d'un jeune couple : un kinésithérapeute et une ergothérapeute. A leur propos, le maire, François Daugeron, parle de « belle histoire » : « ils avaient de la famille dans la région, mais ils sont partis travailler sur Lyon. Quand ils ont appris qu’il y avait cette perspective de construction d’une maison médicale, ils ont décidé de revenir habiter au pays ». Un exemple malheureusement trop rare, comme en convient le docteur Patrick Salomon, coordonnateur médical du projet : « Pour l’instant l’annexe de Ste-Sévère fait le plein, mais plus on est de fous plus on rit ! Il est évident qu’il faut attirer des jeunes médecins parce que ceux qui sont là sont débordés de travail. Certains ont largement atteint l’âge de la retraite. Ils continuent à travailler, heureusement, mais il faut penser à l’avenir ».