Santé – Sciences

La maladie d'Alzheimer, un tabou pour deux tiers des malades

Par Julien Baldacchino, France Bleu lundi 14 septembre 2015 à 10:10

Une maison de retraite accueillant des malades d'Alzheimer
Une maison de retraite accueillant des malades d'Alzheimer © Max PPP

Près de huit malades d’Alzheimer sur dix sont conscients des difficultés qu'ils éprouvent dans la vie quotidienne, selon un sondage OpinionWay rendu public ce lundi. Pourtant, deux tiers des malades refusent d'en parler, "pour ne pas angoisser ou gêner" leurs proches.

Ils sont très majoritairement conscients de leurs difficultés, mais la plupart n'en parlent pas : selon un sondage OpinionWay pour l'association France Alzheimer publié ce lundi, les malades d'Alzheimer sont, lorsqu'ils sont à des stades précoces de la maladie, 80% à avoir conscience des difficultés qu'ils ont dans la vie de tous les jours, comme s'habiller ou se nourrir. 

Pourtant, ces personnes atteintes d'Alzheimer, âgées en moyenne de 78 ans, sont 66% à ne pas vouloir parler de leurs difficultés, ou en tout cas le moins possible. Ils ne veulent pas "gêner ou angoisser" leurs proches, ni "faire souffrir" leur entourage, selon ce même sondage, et ce même si 75% s'estiment bien entourés. Près d'un patient sur deux dit avoir peur de trop solliciter son entourage.

Quatre sur dix "vivent au jour le jour"

Une majorité de sondés dit aspirer à avoir une "vie normale", et 52% d'entre eux tentent de poursuivre les activités qu'ils aiment pratiquer, commes les voyages, les promenades ou la lecture. Malgré tout, 40% des malades vivent "au jour le jour", et seuls 4% disent croire qu'un traitement curatif sera bientôt mis au point pour leur permettre de sortir de cette maladie.

A l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement permettant de guérir d'Alzheimer. Les seuls médicaments mis au point permettent d'atténuer ou de retarder les symptômes de cette maladie neurodégénérative qui détériore la mémoire et les capacités dites cognitives, et conduit petit à petit à une perte d'autonomie. Elle touche, selon plusieurs estimations, entre 850.000 et 900.000 personnes en France.

(Sondage OpinionWay pour France Alzheimer réalisé entre mars et juin 2015 par questionnaire en ligne et sur papier auprès de 1.394 personnes atteintes d'une maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. L'institut précise que 75% des sondés ont répondu avec l'aide d'un proche, d'un bénévole ou d'un professionnel de santé)