Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La ministre Laura Flessel en visite à Dijon pour parler des bienfaits du sport sur la santé

mardi 16 janvier 2018 à 18:51 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Utiliser le sport comme un outil de santé publique, c'est l'une des priorités du ministère de Laura Flessel. L'ancienne championne d'escrime et actuelle ministre des Sports était en déplacement ce mardi 16 janvier 2018 à Dijon.

La ministre des Sports, Laura Flessel ce mardi 16 janvier 2018 au CREPS de Dijon Bourgogne
La ministre des Sports, Laura Flessel ce mardi 16 janvier 2018 au CREPS de Dijon Bourgogne © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

La ministre des Sports, Laura Flessel est venue parler des bienfaits du sport sur la santé ce mardi 16 janvier 2018 à Dijon. La ministre a d'abord ouvert le colloque "Vieillir ensemble" à Dijon, avant de se rendre au CREPS de Dijon Bourgogne pour y signer une convention tripartite d’objectifs et de moyens entre le CREPS, l’Etat et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Du sport sur ordonnance

Depuis le 1er mars 2017 les médecins peuvent ainsi prescrire du sport à leurs patients qui souffrent d’une affection de longue durée, et si c'est une priorité c'est aussi cette population est en augmentation tout comme la sédentarité dans notre société. "Il y a un chiffre criant, en France, il y a 10 millions de personnes en affection de longue durée, dont 3 millions de diabétiques et donc on dit qu'il faut pratiquer une activité sportive mais pour ça il faut travailler la cohésion sociale et la formation.", a expliqué la ministre Laura Flessel.

Plusieurs clubs sportifs engagés dans cette politique de sport-santé

Le club de natation de Chenôve par exemple travaille avec des personnes en rémission après des cancers, avec les prescription d’activités physiques adaptées (APA). Les clubs d’aviron dijonnais et de Seurre sont eux engagés auprès des personnes âgées en EPHAD. C'est un grand pas reconnait la ministre Laura Flessel qui sait l'importance ces dispositifs et qui voudrait aller encore plus loin. "Pour cela nous voulons aller plus loin, dans les milieux fermés avec une réflexion menée dans le milieu carcéral mais aussi dans les hôpitaux psychiatriques pour réduire la pratique médicamenteuse."

→ Écoutez le reportage sur cette visite de la ministre Laura Flessel ce mercredi sur les ondes de France Bleu Bourgogne à 7H25.