Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La moitié des médecins généralistes s'apprêtent à vacciner leur clientèle en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

La moitié des médecins généralistes de Dordogne se sont portés candidats pour participer à la vaccination à partir de demain jeudi. Ils vaccineront leurs patients et se fourniront dans les pharmacies qui serviront de point de livraison.

50% des médecins périgourdins vont pratiquer la vaccination
50% des médecins périgourdins vont pratiquer la vaccination © Radio France - Noémie Guillotin

Dés demain, jeudi les médecins généralistes pourront pratiquer la vaccination en Dordogne. Selon l'ARS, l'Agence Régionale de Santé, en Dordogne 162 médecins généralistes se sont portés candidats pour vacciner leurs patients. Cela représente 50% des médecins généralistes du département.  Il s'agit de praticiens qui se sont portés volontaires pour la première livraison de vaccins AstraZeneca jusqu'au 17/02 ( date de fermeture de la plateforme d'inscription pour bénéficier de la première livraison).  D'autres médecins pourront s'inscrire pour les prochaines livraisons.  

En priorité les patients à risques

Ces médecins pourront vacciner une partie de leur clientèle. Le choix se porte souvent en priorité sur les patients à risques. Les médecins recevront une dose la première semaine (de quoi faire une dizaine de vaccinations) et le système de livraisons devrait monter en puissance dans les semaines à venir. En Dordogne, 92 pharmacies serviront de points de livraison, cela représente 60% des officines du département.  La Dordogne s'inscrit donc dans la moyenne régionale : en Nouvelle -Aquitaine, 52% des médecins généralistes se sont portés candidat pour vacciner et 57% des pharmacies serviront de lieu de stockage des vaccins.

En Dordogne, demain jeudi, le Service de Santé au Travail démarrera également sa campagne de vaccination. Les salariés de 50 à 64 ans avec des facteurs de risques peuvent prendre rendez-vous par téléphone grâce à une hot line Covid. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess