Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La mutuelle à un euro arrive en Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

C'est l'un des changements majeurs à venir au 1er novembre : la mutuelle à un euro, ou complémentaire santé solidaire, débarque partout en France. La directrice adjointe de la CPAM 21 nous dit tout sur ce nouveau dispositif "simplifié", qui va concerner 50.000 Côte-d'Oriens.

Nadia Montandon, directrice adjointe de la CPAM21
Nadia Montandon, directrice adjointe de la CPAM21 © Radio France - Arnaud Racapé

Plus "simple", plus "lisible"

Simple et lisible, voilà les mots qui reviennent pour décrire cette nouvelle mutuelle, qui est en fait le fruit d'une fusion, de deux aides déjà existantes et destinées aux personnes aux revenus modestes, comme le rappelle Nadia Montandon : "C'est la fusion de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), et puis de l'aide à la complémentaire santé (ACS), dans l'objectif est de pouvoir profiter à plus de monde qu'aujourd'hui. La deuxième aide notamment était très peu utilisée, moins d'une personne sur deux qui en avait le droit l'utilisait, donc l'idée c'est de simplifier, pour que tout le monde y ait accès."

Un parcours bien balisé, en ligne ou sur internet

Dès ce vendredi sur internet, il sera donc possible de déposer un dossier pour bénéficier de cette mutuelle. Reste à savoir qui est concerné ? "Pour savoir si on peut en bénéficier", précise Nadia Montandon, "on peut faire une simulation sur le site ameli.fr ou appeler le 0.800.971.391, il faut très peu d'information, des revenus modestes, par exemple moins de 1000 euros par moins pour une personne seule, ça peut donc toucher environ 50.000 personnes dans notre département."

Une couverture maladie complète

"Cela permet de ne plus payer le médecin, le dentiste, l'infirmier, le kiné, quand on va aussi à l'hôpital, ça permet aussi dans la plupart des cas de ne pas payer ses prothèses dentaires, ses lunettes, ses prothèses auditives. Et puis les professionnels de santé ne peuvent pas faire de dépassements d'honoraires lorsque vous bénéficiez de cette nouvelle aide."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu