Santé – Sciences

La mutuelle obligatoire, pas facile à mettre en place dans les petites entreprises de Bourgogne

Par Thomas Nougaillon et Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne jeudi 31 décembre 2015 à 15:01

© Maxppp

A compter de ce vendredi 1er janvier, les employeurs du secteur privé sont dans l'obligation de proposer une mutuelle à leurs salariés. Une couverture complémentaire aux garanties de base de la sécurité sociale. En tout cas, voilà une loi pas facile à appliquer dans les plus petites entreprises.

Que vous soyez cadre ou employé, vous êtes concerné par la couverture santé de votre entreprise. Mais attention: votre conjoint et vos enfants ne seront couverts que si le contrat le prévoit. Leur adhésion peut entraîner une augmentation de la cotisation à votre charge.

Obligatoire pour tous les salariés on peut malgré tout la refuser si vous avez par exemple déjà votre propre mutuelle. Ou -selon les entreprises- si vous êtes en CDD, en apprentissage ou à temps partiel. Quoiqu'il en soit il convient de faire une demande de dispense écrite à votre employeur. La mutuelle d'entreprise doit proposer au minimum l'intégralité du ticket modérateur sur les consultations et les soins, par exemple 23 euros pour une consultation de médecin généraliste ou la totalité du forfait journalier hospitalier en cas d'hospitalisation.

Enfin comme l'entreprise doit en payer au minimum 50%. En tant que salarié vous financerez le reste. Prélevée directement sur votre salaire. Elle vous coûtera au final 20 euros par mois pour la couverture minimale.

Reportage de Thomas Nougaillon chez Mitanchey, célèbre boucher-charcutier-traiteur de l'avenue Eiffel à Dijon. Une entreprise où travaillent 15 personnes.

Reportage Chez Mitanchey à Dijon