Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nasa diffuse pour la première fois du son martien enregistré par des micros et de nouvelles images

-
Par , France Bleu

L'agence spatiale américaine publie de nouvelles images et du son captés par son robot Perseverance sur Mars, ce lundi 22 février.

La surface de Mars photographiée par Perserverance.
La surface de Mars photographiée par Perserverance. © AFP - HANDOUT / NASA/JPL-CALTECH

La Nasa, l'agence spatiale américaine, dévoile pour la première fois du son martien enregistré par des micros, ce lundi 22 février. Elle publie également de nouvelles images de Mars capturées par le robot Perseverance. Après sept mois de voyage le robot de la Nasa s'est posé jeudi soir sur la planète rouge pour récolter des échantillons et tenter de déceler des traces de vie. L'agence spatiale avait publié de premières images vendredi dernier.

Dans l'extrait publié sur Twitter, on peut entendre un son strident produit par le rover, mais aussi le vent martien. "Oui, vous venez bien d'entendre une bourrasque de vent à la surface de Mars, capturée par le micro et renvoyée sur Terre", a déclaré Dave Gruel, en charge de ces équipements pour la Nasa. Il s'agit "des premiers sons enregistrés à la surface de Mars", a-t-il ajouté.

A écouter de préférence au casque ou avec des écouteurs :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A quoi ce son, même léger, va-t-il servir ? Pour Baptiste Chide, docteur en planétologie, interrogé par franceinfo dans son podcast Mars, la nouvelle odyssée, cette prise de son "a plusieurs objectifs scientifiques". Le microphone permet de capter "l'ambiance sonore de Jezero [le cratère où est arrivé le robot NDLR], le vent, le mouvement des grains à la surface et également les opérations de notre rover, quand il va rouler ou faire des opérations de forage. Et puis, lorsque de la laser ablate la roche pour mesurer sa composition chimique, cette petite étincelle qui va se créer va faire comme un claquement de doigt que l'on va pouvoir écouter et ainsi obtenir des informations sur la propriété physique de la roche : est-elle dure ? Molle ? Cela va nous apporter des informations supplémentaires pour caractériser les roches que l'on va rencontrer à la surface de Mars."

Vous pouvez retrouver d'autres sons captés sur Mars en suivant ce lien.

Des images de l'arrivée de Perseverance sur Mars

Par ailleurs, la Nasa a publié une vidéo spectaculaire de l'atterrissage sur Mars de son rover Perseverance, la première du genre. Longue d'un peu plus de trois minutes, la vidéo publiée dévoile les images de plusieurs caméras situées à différents endroits sur le module, après son entrée dans l'atmosphère martienne : l'une montre le déploiement du parachute supersonique, une autre, située sous le rover, le sol martien qui se rapproche, et deux autres vues montrent le rover peu à peu déposé au sol, suspendu par trois câbles. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Aucun son n'a en revanche pu être enregistré durant la vertigineuse descente, a fait savoir la Nasa. "C'est la première fois que nous avons été capable de capturer un événement comme un atterrissage sur Mars", a déclaré lors d'une conférence de presse Michael Watkins, le directeur du Jet Propulsion Laboratory où a été construit le rover. "C'est vraiment fantastique". "Ces images et ces vidéos sont ce dont nous avons rêvé pendant des années", a ajouté Allen Chen, qui était chargé de l'atterrissage pour la Nasa. Elles serviront aux équipes de la Nasa à mieux comprendre ce qu'il se passe durant un tel atterrissage.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le rover était protégé par un bouclier thermique à son entrée, à une vitesse de 20.000 km/h, dans l'atmosphère. On peut aussi voir ce bouclier largué à la surface de Mars sur la vidéo. Huit rétrofusées ont ensuite fini de ralentir le véhicule, et l'on peut voir de la poussière martienne propulsée sous leur effet. Les caméras sont des caméras commerciales standard, qui ont été ajoutées sans être reliées au système du rover pour ne pas le perturber. La manœuvre d'atterrissage était périlleuse et le site choisi, le cratère de Jezero, le plus risqué jamais tenté, en raison de son relief.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess