Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : après le confinement, les Normands recyclent bien leurs médicaments

Après un coup d'arrêt pendant le confinement, les Normands ont repris les bonnes habitudes et sont retournés dans les pharmacies pour apporter leurs médicaments périmés. D'ailleurs, on recycle plus en Normandie qu'ailleurs en France.

La Normandie se situe au-dessus de la moyenne nationale en terme de recyclage de médicaments.
La Normandie se situe au-dessus de la moyenne nationale en terme de recyclage de médicaments. © Maxppp - Est Eclair

En 2019, chaque Normand a recyclé en moyenne 174 grammes de médicament, contre 159 au niveau national. La Normandie bonne élève, et cela se confirme même après le confinement, qui a marqué un coup d'arrêt à la collecte dans les pharmacies.

"Au début du confinement, nous avons demandé aux citoyens de ne pas se rendre dans les officines, rappelle Thierry Moreau Defarges, le président de Cyclamed, l'organisme chargé d'organiser ces collectes. Mais aujourd'hui la reprise est réelle. Les patients ont sûrement trié pendant le confinement et ils rapportent maintenant leurs médicaments de manière régulière."

Ce qui intéresse Cyclamed et les pharmacies, ce sont les médicaments non utilisés, sans les emballages et les notices que l'on met dans la poubelle de tri. "On met ces médicaments dans un sac que l'on apporte à l'officine", détaille Thierry Moreau Defarges, invité ce mercredi de France Bleu Normandie.

Le président de Cyclamed poursuit : "Le pharmacien d'officine a obligation de récupérer ces médicaments et les stocke dans des cartons fournis par Cyclamed. Quand ces cartons sont pleins, le grossiste répartiteur qui a livré ces médicaments reprend les cartons et les stocke dans une benne. Quand cette benne est pleine, elle rejoint une unité de valorisation énergétique où les médicaments sont brûlés et transformés en électricité et en chaleur." En Normandie, ce site se trouve à Grand-Quevilly (Seine-Maritime).

Toutes les informations pratiques sur le recyclage des médicaments sont à retrouver sur le site de Cyclamed.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess