Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : la start-up montpelliéraine Sonup lance son test de dépistage auditif

-
Par , France Bleu Hérault

La start-up montpelliéraine Sonup a lancé, en mars 2021, son application qui vise à dépister les troubles de d'audition. Ce dispositif est disponible chez près de 100 professionnels, pharmaciens et opticiens. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpellier.

L'application Sonup est installée dans près de 100 pharmacies et opticiens partenaires de l'entreprise en France.
L'application Sonup est installée dans près de 100 pharmacies et opticiens partenaires de l'entreprise en France. - Sonup

En mars 2021, la start-up montpelliéraine Sonup, spécialisée dans les troubles de l'audition, a lancé son application. Elle est installée dans près de 100 pharmacies et opticiens partenaires de l'entreprise, sur le territoire français. D'ici la fin de l'année, Sonup veut porter ce chiffre à 300.

Le test, gratuit pour les patients, prend trois minutes. "Le principe est très simple, explique Maxime Balcon, cofondateur et PDG de l'entreprise. L'application marche avec nos appareils : une tablette et un casque. Il y a deux types de test : l'un avec des sons, l'autre avec des mots. L'objectif, pour l'instant, n'est pas d'évaluer le niveau du trouble mais de voir s'il y en a un ou pas."

Maxime Balcon, audioprothésiste et PDG de Sonup
Maxime Balcon, audioprothésiste et PDG de Sonup - Sonup

Pour le réaliser, vous devez donc vous rendre dans les pharmacies ou chez les opticiens partenaires de la start-up. "Le déploiement a été ralenti à cause de la crise sanitaire, indique l'entrepreneur. Les pharmacies nous disent qu'elles aimeraient installer notre application mais, actuellement, elles ont beaucoup de travail, entre les tests PCR et les vaccins contre le Covid-19. Et bien sûr, ça s'entend... On attendra que la crise sanitaire passe."

Ces tests de dépistage sont ouverts à tous. "Ce sont surtout les personnes de plus de 60 ans qui ont besoin d'être appareillées, détaille l'audioprothésiste. Avec l'âge, l'oreille s'abîme. Mais les plus jeunes peuvent avoir des problèmes. Par exemple, quand on a des acouphènes après avoir été exposé à des sons trop intenses, c'est une bonne idée d'aller faire un test." Si les tests indiquent que vous avez peut-être un trouble, Sonup vous oriente vers l'un de ses audioprothésistes partenaires.

L'objectif de Sonup est de démocratiser le test de dépistage auditif. "Aujourd'hui, en France, il y a trois millions de malentendants appareillables, et seule la moitié d'entre eux sont dépistés, précise Maxime Balcon. Jusqu'au 1er janvier, il y avait un problème financier avec un reste à charge élevé pour les patients. Le deuxième frein, c'est un frein psychologique : on n'a pas forcément envie d'avoir un appareil auditif. Et le dernier, c'est celui de l'accès à un test de dépistage. Aujourd'hui, vous devez passer par votre généraliste puis par un ORL. C'est un processus assez engageant...

Interview avec Maxime Balcon, PDG de Sonup

Choix de la station

À venir dansDanssecondess