Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un distributeur automatique et sans contact de masques à Castres

-
Par , France Bleu Occitanie

La nouvelle éco ce mardi donne la parole au gérant de Benne S.A à Castres (Tarn). Il a créé un distributeur automatique de masques et espère voir son innovation décoller.

Le distributeur automatique de masques installé à Castres
Le distributeur automatique de masques installé à Castres - Thibaut Benne

Si vous êtes allé dernièrement à la polyclinique du Sidobre et à l'hôpital de Castres vous avez peut-être vu ce distributeur à l'entrée des établissements. Créé par l'entreprise Benne S.A, ce distributeur permet aux usagers d'acheter un masque stérile sans toucher la machine. Le directeur général de l'entreprise spécialisée dans les convoyeurs, Thibault Benne, était l'invité de La nouvelle éco ce mardi sur France Bleu Occitanie.

"Il faut beaucoup d'expérience pour fabriquer ce distributeur." — Thibault Benne

Le distributeur mesure deux mètres et pèse un peu plus de 400 kilos. "Je peux pas tout vous dévoiler sur sa fabrication", avertit Thibault Benne  "sinon beaucoup de monde va le copier ! il faut être fabriquant de convoyeurs pour avoir la possibilité de fabriquer ce genre de machine. Une quinzaine de métiers différents ont participé".

Voici comment se passe l'achat d'un masque : "Vous passez votre main devant la machine sans la toucher [...] un système de paiement est lancé. Vous payez ensuite avec votre carte ou votre téléphone sans contact [...] le masque sort si le paiement est validé", détaille Thibault Benne.

"Très rapidement, on a pensé aux gares et aux aéroports voire les musées." — Thibault Benne

Les premiers retours sont positifs assure Thibault Benne : "De nombreuses personnes l'ont utilisé, on a eu de bons avis sur les deux emplacements". Benne S.A espère prochainement s'implanter dans d'autres lieux publics comme les gares, les aéroports et pourquoi pas les musées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess