Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La plus grande pharmacie de France a ouvert ses portes au Havre

Imaginez : 2.500 mètres carré de superficie, 30 caisses, 54 salariés, des milliers de références et bien sur des prix plus bas qu'ailleurs. Bienvenue dans la plus grande pharmacie de France, inaugurée au Havre début avril. Visite guidée et premières réactions des voisins et concurrents.

L'espace de vente s'étend sur 1.600 mètres carré, et la réserve sur 900.
L'espace de vente s'étend sur 1.600 mètres carré, et la réserve sur 900. © Radio France - Hélène Fromenty

Le Havre, France

C'est du jamais-vu en France ! La pharmacie la plus vaste du pays a ouvert ses portes le lundi 1er avril au Havre, en Seine-Maritime. Cette immense officine de 2.500 mètres carré se trouve en centre-ville, dans l'Espace Coty, en lieu de place de l'ancien Go Sport. Il s'agit en fait d'un transfert car les propriétaires se trouvaient auparavant dans un plus petit local - de 400 mètres carré "seulement" - à l'autre bout de la grande surface. 

Si on était à l'étroit dans l'ancienne pharmacie, on pourrait presque se perdre dans ce nouvel espace. "Il faut que je trouve mes repère, affirme d'emblée Virginie, venue faire des emplettes. C'est grand et c'est bien car il y a beaucoup de choix, mais je vais devoir revenir plusieurs fois pour identifier les rayons."

Il y a en effet de quoi être des décontenancée, car les chiffres font tourner la tête : 1.600 mètres carrés d'espace de vente, 900 mètres carré de réserve, une trentaine de caisse, des milliers de références en médicaments, parapharmacie ou encore nutrition.

Grâce à des commandes plu importantes, la pharmacie peut proposer des tarifs plus bas qu'ailleurs. - Radio France
Grâce à des commandes plu importantes, la pharmacie peut proposer des tarifs plus bas qu'ailleurs. © Radio France - Hélène Fromenty

"Ici je trouve tout, et pas besoin d'aller courir dans plusieurs pharmacie" confie un autre client. Tout et à des prix forcément plus bas qu'ailleurs, au vu des quantités. "Ils sont même moins chers qu'internet !'

Libre-service et cabines de confidentialité

Marie-Hélène valide le concept qu'elle trouve "épatant", même si elle n'est pas très fan des caddies à l'entrée et du système de tickets pour atteindre un guichet. 

"Ça fait quand même un peu usine, assure cette retraitée venue acheter de la crème solaire. Mais en réalité le personnel est très sympa et on est très bien conseillé."

En tout, 54 employés travaillent ici et plusieurs professionnels de santé sont en effet en rayons pour aiguiller les clients. Rien à voir donc avec un supermarché souligne le gérant. 

"Nous avons un devoir éthique, assure Olivier Vandermersch qui codirige la pharmacie avec son épouse. Tous les médicaments que vous trouverez en libre service sont autorisés à l'être par la réglementation, et nos conseillers sont là pour aider les patients si besoin. Tous les autres produits sont en arrière-boutique."

Pour accéder à l'une des 30 caisses, il faut prendre un ticket sur une machine comme celle-ci. - Radio France
Pour accéder à l'une des 30 caisses, il faut prendre un ticket sur une machine comme celle-ci. © Radio France - Hélène Fromenty

Selon lui, cet espace plus vaste que le précédent -qui comprend aussi cinq cabines de confidentialité - va surtout permettre aux pharmaciens d'assurer correctement leurs futures missions. 

"A la rentrée, nous devrons notamment faire de la vaccination anti-grippale et les entretiens pharmaceutique. Ça nécessite de la surface pour accueillir les gens. Et il faut prendre ces missions à bras le corps pour réaffirmer la légitimité de notre métier dans le parcours de soin et éviter que la délivrance de médicaments se fassent en grande surface."

"Le mal est déjà fait"

Dans le reste de la galerie, les commerçants accueillent plutôt bien cette gigantesque officine. "L'Espace Coty est un peu vieillissant, ça va permettre un coup de jeune et plus de dynamisme", confie l'un. "Il y aura plus de passage. Pas forcément plus de chiffre d'affaires, mais au moins plus de lèche-vitrine. Je suis preneur !" continue un autre. 

Dans l'Espace Coty, l'agrandissement de la pharmacie est plutôt bien vécu par les commerçants voisins.  - Radio France
Dans l'Espace Coty, l'agrandissement de la pharmacie est plutôt bien vécu par les commerçants voisins. © Radio France - Hélène Fromenty

Mais en centre-ville, la pilule a plus de mal à passer. "Ils ont toujours eu cette logique de grande surface et tiré les prix vers le bas, regrette Marie qui travaille dans une pharmacie à côté de la mairie. Donc le mal a déjà été fait. Là c'est juste mieux agencé, mieux rangé qu'avant donc ça pourrait s'accentuer mais c'est l'avenir qui le dira!"

Face au mastodonte les petites structures comme celle-ci n'ont donc plus qu'à compter sur la proximité et la fidélité de leurs patients pour tirer leur épingle du jeu.