Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La polyclinique d'Auxerre à la pointe de la prise en charge du cancer de la prostate

-
Par , , France Bleu Auxerre

La polyclinique d'Auxerre est à la pointe de la prise en charge du cancer de la prostate. Elle vient de se doter d'un équipement d'imagerie innovant baptisé Trinity.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme
Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

C'est une première dans le département ! Ce cartographe permet à la fois de diagnostiquer, localiser et suivre la maladie de façon très précise.Il a couté 180 000 euros.  

Plus de 70 000 cas recensés 

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme, avec plus de 70 000 cas recensés chaque année en France. C'est aussi un de ceux qui se soigne le mieux rappelle le Docteur Nordin Deffar , urologue à la polyclinique d'Auxerre : " le cancer de la prostate est un cancer d'évolution lente, il est le plus fréquent chez l'homme mais la majorité des cancers pris en charge aujourd'hui sont des cancers avec une espérance de vie après traitement qui approche les 95 à 100% . Il n'y a pas de malheur monstrueux à avoir un cancer de la prostate , il faut surtout se faire dépister tôt."

Une espérance de vie de 95 à 100%

Moins de risque infectieux

Le cancer de la prostate , lorsqu'il est détecté de façon précoce, se soigne plus facilement. La biopsie (petit prélèvement tissu ou organe)  est l'examen le plus fiable . Il est facilité grâce à ce nouvel appareil explique le Dr Nordin Deffar "On fait des IRM de prostate aujourd'hui avant qui nous permettent de voir les cancers significatifs. En les voyant, l'appareil Trinity, en intégrant les images d'IRM, permet de biopser sur ces zones significatives la prostate et de donner plus de précisions sur l'étendue du cancer dans la prostate. Donc moins de biopsies inutiles. L'appareil permet d’éviter des biopsies par le rectum et de ne pas amener de bactéries dans la prostate. On peut faire des biopsies avec beaucoup moins de risque infectieux."  

Moins de risque infectieux

Localiser précisément les cellules cancéreuses de la prostate grâce à Trinity peut permettre une thérapie plus ciblée. Le toucher rectal et une prise de sang sont deux examens qui seront réalisés en premier lieu lorsqu'une maladie de la prostate est suspectée.   

Dans plus de neuf cas sur dix, le cancer de la prostate est diagnostiqué chez les personnes de plus de 50 ans.

Choix de la station

France Bleu