Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la préfecture du Bas-Rhin alerte sur "une certaine forme de relâchement"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Même si le virus circule assez peu dans le département, la préfecture du Bas-Rhin met en garde ce vendredi les organisateurs et les participants d'événements qui rassemblent beaucoup de personnes pour continuer de respecter les mesures barrières.

Rassemblement contre le racisme et les violences policières place Kléber à Strasbourg (Bas-Rhin), 14 juin 2020.
Rassemblement contre le racisme et les violences policières place Kléber à Strasbourg (Bas-Rhin), 14 juin 2020. © Radio France - Corinne Fugler

Le coronavirus n'a pas disparu en Alsace ! Il faut donc continuer à respecter les mesures barrières : lavage des mains, distanciation physique d'au moins un mètre et port du masque le cas échéant, bientôt obligatoire d'ailleurs dans tous les lieux clos. Un rappel fait par la préfecture du Bas-Rhin dans un communiqué ce vendredi 17 juillet, face à une "certaine forme de relâchement" remarqué dans l'espace public. 

Un appel à la vigilance pour les événements 

"Les organisateurs de manifestations et les participants sont appelés à faire preuve de la plus grande prudence", rappelle la préfecture du Bas-Rhin. Elle précise que la jauge de 5.000 personnes simultanément ne doit toujours pas être dépassée et que les rassemblements de plus de 10 personnes doivent toujours être déclarés 72h à l'avance. Un événement peut être interdit s'il ne réunit pas toutes les conditions sanitaires. 

Le masque obligatoire même en plein air 

La préfète du Bas-Rhin Josiane Chevalier a décidé en complément de rendre obligatoire le port du masque "dans les rassemblements de plein air où les risques de non-respect de la distanciation physique sont les plus importants". Ces événements feront l'objet d'un arrêté et des contrôles, pédagogiques dans un premier temps, seront menés par la police et la gendarmerie. 

Des chiffres rassurants pour le moment 

Sur 7 jours, deux nouveaux cas pour 100.000 habitants ont été détectés dans le Bas-Rhin. Cinq personnes ont été hospitalisées pour Covid-19 entre le 9 et le 15 juillet, une en réanimation. Aucun nouveau décès n'est à déplorer sur cette période. On compte enfin 0,3% de tests virologiques positifs. Mais des signes de reprise de l'épidémie sont constatés ailleurs en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess