Santé – Sciences

Le prix des cigarettes va rester stable, plusieurs marques interdites

Par Thibaut Lehut, France Bleu mardi 31 janvier 2017 à 10:10 Mis à jour le mardi 31 janvier 2017 à 10:38

Le prix du tabac à rouler va augmenter d'1,50 euros par paquet, environ.
Le prix du tabac à rouler va augmenter d'1,50 euros par paquet, environ. © Maxppp -

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé ce mardi que le prix des cigarettes n'allait pas augmenter en dehors du tabac à rouler. La ministre de la Santé a également précisé que des marques allaient être interdites à compter de mercredi.

Pas d'augmentation généralisée du prix des cigarettes, a annoncé ce mardi Marisol Touraine, mais une hausse ciblée sur le tabac à rouler. Environ 1,50 euro par paquet dès ce mercredi, comme le prévoyait le plan de financement de la Sécurité sociale. "Des hausses de taxe avaient été votées, mais les entreprises ne les ont pas répercutées, donc les prix vont rester à peu près stables", a expliqué la ministre sur RTL qui a averti que de nouvelles augmentations adviendraient toutefois dans le futur.

L'arrêté d'homologation fixant le prix et les autorisations de vente du tabac, qui sera donc publié mercredi, va par ailleurs interdire les marques Vogue, Fine, Allure et Corset. Concrètement, les fabricants pourront continuer à commercialiser ces produits mais sous un autre nom. Idem pour les cigares et cigarillos Café crème, Paradiso et Punch. "Ces marques qui sont attractives, qui donnent le sentiment que fumer ces cigarettes c'est chic, ce n'est évidemment pas l'esprit du paquet neutre", a justifié Marisol Touraine.

Baisse des ventes en 2016

Vendredi dernier, Marisol Touraine s'était félicitée du "net recul" des ventes de cigarettes en décembre 2016. Par rapport à décembre 2015, "ces ventes de cigarettes ont reculé de 14,3 % et les ventes de traitements d'aide à l'arrêt du tabac ont augmenté de 13,1 %, avec une progression de la vente des timbres transdermiques (+49%)", s'était réjoui la ministre. "L'effet de l'opération 'Moi(s) sans tabac' sur les appels à Tabac info service est sans conteste : + 57 % d'appels (informations, ndlr) et + 32 % d'appels traités par les tabacologues", avait-elle précisé.

Sur l'ensemble de l'année 2016, le volume des ventes de cigarettes a reculé de 1,6 % par rapport à l'année 2015.

Des marques interdites en France. - Visactu
Des marques interdites en France. © Visactu