Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La réalité virtuelle pour aider les femmes traumatisées par leur accouchement

lundi 18 juin 2018 à 4:28 Par Clotilde Brunet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un logiciel, nommé "AccouZen", aide les patientes, marquées par un accouchement, à dépasser leur traumatisme. Ce outil a été développé à l'Université Savoie Mont Blanc.

Anne Denis et une patiente lors d'une séance de thérapie à l'aide de la réalité virtuelle.
Anne Denis et une patiente lors d'une séance de thérapie à l'aide de la réalité virtuelle. - Université Savoie Mont-Blanc

Chambéry, France

Ce projet est né d'un constat : quand une patiente est traumatisée par son accouchement, il est impossible de l'immerger à nouveau dans l'univers de la maternité, pour des raisons d'hygiène et de disponibilités. Anne Denis, maître de conférences en psychopathologie à l'Université Savoie Mont Blanc, a alors imaginé un casque de réalité virtuelle. Un ingénieur d'études, Issam-Eddine Zrelli, l'a développé. 

Replonger les patientes à la maternité 

Les patientes enfilent un casque de réalité virtuelle. Elles se voient alors dans une salle d'accouchement, avec un ventre de femme enceinte. Petit à petit, le thérapeute augmente le niveau d'anxiété avec des bruits, des pas ou de cris d'autres femmes. Cet outil a pour but de montrer aux patientes qu'elles sont capables de gérer cette situation. Chaque année, 42 000 femmes souffrent d'un syndrome post-traumatique après un accouchement. 

"Revivre l'accouchement n'aurait pas de sens"

De l'université à la start-up 

Anne Denis a remporté un concours organisé par la Société d'Accélération de Transfert de Technologies (SATT) Linksium Grenoble Alpes. AccouZen va bénéficier d'un financement pendant 19 mois. Cet argent servira à améliorer le logiciel. À l'heure actuelle, six ou sept patiente ont testé cette technologie. Elle permet d'avancer plus rapidement dans la thérapie