Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La réderie de printemps d'Amiens annulée à cause du coronavirus

-
Par , , France Bleu Picardie

C'est ce qu'a annoncé ce lundi l'association des commerçants du quartier des Halles d'Amiens. L’événement attire habituellement 80.000 à 100.000 visiteurs.

La réderie de printemps attire de nombreux visiteurs chaque année
La réderie de printemps attire de nombreux visiteurs chaque année © Radio France - François Sauvestre

La décision était attendue : la réderie de printemps d'Amiens, prévue le 19 avril, est annulée à cause de l'épidémie de coronavirus. L'annonce à été faite par l'association des commerçants du quartier des Halles. La prochain édition aura donc lieu le 1er dimanche d'octobre.

L'événement attire chaque année entre 80.000 et 100.000 visiteurs, amateurs de brocante et de trouvailles insolites, venus du monde entier. Il était donc impensable de le maintenir dans les conditions sanitaires actuelles, selon Daniel Héripré, le président de l'association des commerçants du quartier des Halles d'Amiens.

Un manque à gagner pour les exposants professionnels

Les réderies de printemps et d'automne sont les brocantes les plus importantes du nord de la France, après la braderie de Lille. Elles drainent des visiteurs du monde entier. C'est donc un coup dur pour Morris Richard, brocanteur-antiquaire à la galerie des antiquaires quartier St-Leu à Amiens : _"C'est une sage décision : on a aussi bien des Australiens, que des Polonais, des Italiens, des Espagnols que des Britanniques qui viennent à la réderie. Ça nous embête, forcément : en une journée, la réderie d'Amiens représente 3 à 4 mois de mon chiffre d'affaire boutique, hors internet. Je ne sais pas encore comment on va pallier à ça. Mais je me console en me disant que ce n'est pas une marchandise périssable. Je pense surtout aux commerçants qui travaillent avec des denrées périssables et qui eux, sont plus à plaindre."_

La prochaine réderie d'Amiens devrait donc avoir lieu cet automne, le 1er dimanche d'octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess