Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

La région Centre-Val de Loire envisage de salarier 150 médecins d'ici 5 ans

-
Par , France Bleu Berry

Quelle réponse pour faire face aux déserts médicaux ? Les élus régionaux et les membres du Conseil Economique, Social et Environnemental abordent cette problématique ce mardi à Tours, le président de l'ordre des médecins de l'Indre nous dit ce qu'il pense de leurs propositions.

Thierry Keller est le président de l'ordre des médecins de l'Indre
Thierry Keller est le président de l'ordre des médecins de l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Département Indre, France

Comment faire venir plus de médecins dans notre région, et plus particulièrement dans notre Berry, touché par une pénurie qui devient inquiétante ? C'est sur cette question que planchent ce mardi les élus régionaux et les membres du Conseil Economique, Social et Environnemental. 20 propositions sont sur la table, parmi elles la volonté de la région de salarier elle-même des médecins, 150 au total d'ici 5 ans. Des départements l'ont déjà fait mais ce serait une première pour une région française. Une bonne idée estime Thierry Keller, le président de l'ordre des médecins de l'Indre, mais avec un bémol toutefois : "J'ai fait les calculs, cela représente environ 20 millions d'euros de coût pour la région". La région répond à cela qu'elle financerait l'opération avec les remboursements des consultations par la sécurité sociale. Autre bémol : "environ _340.000 à 350.000 habitants de la région n'ont pas de médecin traitant_. Cela représente disons un peu plus d'un million de consultations par an, pour 150 médecins. Ils ne faut pas chômer ! "

Thierry Keller revient sur les propositions avancées par la région

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu