Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Région Occitanie lance une grande consultation citoyenne sur l'alimentation

jeudi 5 avril 2018 à 8:35 Par Clémence Fulleda et Stéphane Garcia, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon et France Bleu Occitanie

L'alimentation est "la grande cause régionale" de l'Occitanie pour 2018. La Région lance une consultation citoyenne pour savoir ce qu'il y a dans nos assiettes et développer ensuite la production locale. Explications.

Le marché de Villefranche-de-Lauragais a lieu tous les vendredis matin.
Le marché de Villefranche-de-Lauragais a lieu tous les vendredis matin. © Radio France - Bénédicte Dupont

Occitanie, France

Que signifie pour vous "manger sainement"? La Région Occitanie donne la parole aux habitants et aux gourmands. Elle vient de lancer une grande consultation citoyenne en ligne, on peut y répondre jusqu'à fin juin

Une vingtaine de questions

"Où faites-vous vos courses ?" "Mangez-vous beaucoup de viande?" "Regardez-vous les labels quand vous achetez un produit ?"
Voilà quelques exemples des questions posées. Les résultats permettront de dresser un état des lieux au niveau régional.

En parallèle, des réunions auront lieu à l'automne prochain dans les 13 départements d'Occitanie entre les agriculteurs, les coopératives, les magasins et les politiques. L'enjeu est de taille : l'agro-alimentaire et l'agriculture représentent 165 000 emplois dans la Région - c'est le premier secteur économique - et 82 515 exploitations. 

Des consommateurs plus attentifs

Selon une enquête de l'UFC Que Choisir, 63% des citoyens affirment se soucier d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement et 50% souhaitent des produits alimentaires plus durables.

Pour autant, on passe de moins en moins de temps à cuisiner. Ainsi, en 20 ans, le temps de préparation du dîner est passé en semaine de 42 à 28 minutes et le weekend de 60 à 37 minutes.

Un plan régional viable ?

L'objectif final de la Région Occitanie est donc de mettre en place des politiques régionales pour favoriser le développement de la production locale à des prix accessibles. Une votation citoyenne sera organisée pour choisir les thèmes prioritaires.

Pour Cyril Martinie, vice-président du réseau AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) en Midi-Pyrénées, qui fédère 152 agriculteurs et 2600 familles adhérentes, c'est une "bonne initiative", mais on est encore loin de pouvoir nourrir toute la région avec les circuits courts. "0,2% des habitants se nourrissent grâce aux AMAP, il faudrait une vraie politique très très développée pour arriver à adapter la production." Mais sensibiliser les consommateurs est utile car ce modèle est plus écologique (moins de trajets et de déchets) et aussi moins cher. "On paie jusqu'à 2 fois moins cher en AMAP que dans les supermarchés ou les biocoops", assure-t-il, "car il n'y a pas d'intermédiaire". 

La Région a en tout cas déjà annoncé qu'elle voulait développer le bio, l'accompagnement à l'installation et à la conversion pour les agriculteurs.

40% de produits locaux dans les cantines 

Autre objectif : atteindre 40% de produits locaux dans les cantines d'ici trois ans. C'est ambitieux car pour l'instant on n'est qu'à 16%. 

Selon une enquête de l'IFOP de septembre dernier, beaucoup de parents souhaiteraient plus de bio dans les assiettes de leurs enfants.