Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : avec le confinement, l'évolution technologique numérique portée par Minalogic s'accélère

-
Par , France Bleu Isère

C'est un des secteurs d'activité à qui la crise a profité : l'innovation technologique dans le secteur du numérique. Avec le télétravail notamment, le numérique a été un des piliers de la vie confinée. Antoine Perrin, le président de Minalogic, était l'invité de France Bleu Isère ce vendredi matin.

Antoine Perrin, président de Minalogic depuis le 4 juin et pour les deux ans à venir, était l'invité de France Bleu Isère ce vendredi matin.
Antoine Perrin, président de Minalogic depuis le 4 juin et pour les deux ans à venir, était l'invité de France Bleu Isère ce vendredi matin. © Radio France - Bastien Thomas

A qui profite le crime ? Dans toute crise, il y a toujours des secteurs d'activités qui s'en sortent mieux que les autres. Celui de l'innovation technologique en fait partie. Plus particulièrement l'innovation numérique, portée en Auvergne Rhône-Alpes par Minalogic, un pôle regroupant 450 adhérents : PME, collectivités territoriales, grands groupes ou encore personnes privées. Antoine Perrin, le nouveau président depuis le 4 juin 2020, était notre invité ce vendredi matin dans le cadre de "La relance éco" sur France Bleu Isère à 7h15.

France Bleu Isère : Est-ce que vous pouvez nous présentez Minalogic pour ceux qui ne connaîtraient pas ?

Antoine Perrin : C'est le pôle des technologies du numérique de la région Auvergne Rhône-Alpes. Plus de 450 organismes et entreprises : plus d'une centaine de PME et de strat-up mais aussi une quarantaine de grands groupes, des organismes de recherche, l'université Grenoble Alpes, les écoles d'ingénieurs et les collectivités territoriales. Notre métier, c'est l'innovation, c'est à dire de monter des projets de collaboration entre les différents adhérents, notamment en allant chercher des financements au niveau de la région ou au niveau de l'Europe.

Comme tout le monde, Minalogic a été touché par la crise sanitaire, le confinement. Comment s'est passée cette période pour vous ?

Finalement, il y a assez peu de nos adhérents qui ont été fortement et véritablement fragilisés. La raison c'est que le numérique a été une solution à la situation du Covid et du confinement. Le télétravail bien sûr mais aussi l'assistance à distance où la possibilité de mieux respecter la distanciation sociale et d'être moins nombreux sur certains lieux. Donc les solutions numériques se sont souvent développées et la crise du Covid a été un accélérateur de l'utilisation du numérique. Donc pour beaucoup de nos adhérents pour qui c'est le métier de trouver des solutions, cela a été une opportunité.

Est-ce que cela vous a aussi permis de trouver plus de financements, plus facilement ?

AP : Pas forcément directement des financements parce qu'il y a une vigilance des pouvoirs publics et des organismes de financement par rapport à la situation économique. Par contre, il faut souligner le plan de relance économique de la région à laquelle nous contribuons, nous venons de signer une charte de partenariat dans l'idée de redynamiser la machine économique à travers différents dispositifs mais notamment l'innovation et donc d'accélérer un certain nombre de projets.

Quelle est votre feuille de route maintenant que la rentrée arrive, comment est envisagé l'avenir ?

On a trois priorités. La première, c'est d'accélérer les cycles d'innovation, c'est à dire depuis la recherche jusqu'au  développement. L'intelligence artificielle, les nouveaux ordinateurs, les nouveaux médias, la vidéo, il y a énormément d'opportunités mais il faut aller très vite. La deuxième chose, c'est de mieux collaborer à l'échelle régionale pour aller chercher des marchés que représentent le domaine de la mobilité, de l'énergie avec Tenerrdis à Grenoble. D'autres exemples, le cluster montagne pour les métiers du tourisme, donc nous allons développer ces collaborations. Et puis, la troisième, c'est les solutions durables. Il faut que le numérique représente des solutions qui vont contribuer à l'économie durable, donc la mobilité durable, l'énergie durable, la santé et la sécurité sanitaire.

_____________________________________________________________

France Bleu est à vos côtés pour vous accompagner depuis le déconfinement. Chaque jour, à 7h15, votre radio s’intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc...) Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de la pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess