Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La Savoie sous surveillance pour le moustique-tigre

lundi 30 avril 2018 à 16:25 Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie

La Savoie fait partie des 42 départements de l'Hexagone qui déclenchent ce 1er mai et pour tout l'été le plan de surveillance du moustique tigre. L'insecte a été identifié pour la première fois dans le département en 2015.

il est petit et noir avec des tâches blanches caractéristiques, le moustique-tigre n'a pas encore éclos en Savoie.
il est petit et noir avec des tâches blanches caractéristiques, le moustique-tigre n'a pas encore éclos en Savoie. © Maxppp - Philippe Lambert

Chindrieux, France

Vecteur potentiel de virus comme la dengue, le chikungunya et le zika, le moustique tigre, pas plus gros qu'un pièce de un cent, est sous surveillance en Savoie, comme dans 41 autres départements, à compter de ce mardi 1er mai, et jusqu'au 30 novembre.

L' Entente interdépartementale de démoustication basée à Chindrieux en Chautagne est chargée de la surveillance de l'insecte. L'organisme a mis en place des pièges, prospecte dans les quartiers où le moustique a été observé les années précédentes, et compte sur les témoignages des particuliers pour signaler la présence de l'insecte. Pour l'instant, il n'a pas fait suffisamment chaud longtemps pour voir les larves éclore. 

L'organisme de surveillance est en lien avec les services de l'Agence régionale de santé qui  surveille de son côté la présence potentielle de malade. "Si en même temps, sur un secteur géographique, on a une personne malade et le moustique tigre, ça signifie qu'il y a un risque de transmission de la maladie par le moustique, auquel cas on organisera des traitements localisés pour éviter cette transmission", explique Gilles Besnard, biologiste.

Vous pouvez envoyez des photos du moustique, en précisant les coordonnées du lieu où les photos ont été prises, sur le site national www.signalement-moustique.fr

De 33 on est passé à 4é départements sous surveillance en un an. - Visactu
De 33 on est passé à 4é départements sous surveillance en un an. © Visactu - Visactu