Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La situation sanitaire de la Creuse évolue défavorablement", alerte la préfecture ce samedi

-
Par , France Bleu Creuse

Le taux d'incidence, de cas positifs sur une semaine, frôle les 100 cas pour 100.000 habitants. Toutes les classes d'âge sont concernées, même si les 15-45 ans sont les plus touchés. La préfecture appelle les Creusois à des "actions et réactions immédiates" pour contenir la hausse des cas.

L'hôpital de Guéret
L'hôpital de Guéret © Radio France - Sophie Peretti

La préfecture de la Creuse tire la sonnette d'alarme face au contexte sanitaire. Le virus circule de plus en plus dans notre département,  on apprend ce samedi midi que le taux d'incidence approche les 100 cas pour 100.000 habitants. Le seuil d'alerte des 50 cas est donc largement franchi. "Une intensification très nette est en effet constatée depuis deux semaines", avertit la préfecture dans un communiqué de presse envoyé ce samedi 17 octobre en fin de matinée.

Toutes les classes d'âge concernées, les 15-45 ans les plus touchés

La préfecture indique que toutes les classes d'âge sont touchées, avec des cas particulièrement nombreux chez les 15-45 ans : le taux d'incidence est désormais de 142 cas pour 100.000 habitants. Pour l'heure, deux patients sont hospitalisés en réanimation à l'hôpital de Guéret.

Notre département est classé depuis ce samedi en état d'urgence sanitaire "simple" ; la préfecture appelle néanmoins les Creusois à des "actions et réactions immédiates" pour contenir la hausse des cas. A partir d'aujourd'hui les réunions et fêtes sont interdits s'il n'y a pas de port du masque en continu - impossibilité donc de manger et de boire à ces rassemblements - et obligation d'être assis là aussi en continu. Par ailleurs, il ne doit pas y avoir plus de six convives par table au restaurant.

Couvre-feu pour 20 millions de Français installés dans des grandes villes

Ailleurs en France, le protocole sanitaire monte de plusieurs crans. Un couvre-feu est instauré depuis samedi 00H à Paris et dans huit autres grandes villes (Aix-Marseille, Lille, Grenoble, Lyon, Toulouse, Montpellier, Rouen et Saint-Etienne) alors que l'épidémie s'emballe. Plus de 25.000 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés sur la seule journée de vendredi, après un record inquiétant de plus de 30.000 cas jeudi 15 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess