Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La SPA de Saint-Dié-des-Vosges fermée temporairement pour cause d'épidémie

mardi 8 janvier 2019 à 18:56 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

La moitié de la centaine de chiens accueillie au refuge SPA de Saint-Dié-des-Vosges est victime aujourd'hui de la "toux du chenil", explique la présidente de l'association protectrice des animaux. "Par mesure de précaution", le centre vosgien est fermé temporairement au public jusqu'au 28 janvier.

Photo d'illustration. Pour l'instant, une cinquantaine de chiens sont malades, selon la présidente de la SPA de Saint-Dié
Photo d'illustration. Pour l'instant, une cinquantaine de chiens sont malades, selon la présidente de la SPA de Saint-Dié © Radio France - Martine Bréson

Saint-Dié, France

Une épidémie de  "toux du chenil "  oblige la SPA de Saint-Dié des Vosges à fermer temporairement au public jusqu'au 28 janvier.

Une cinquantaine de chiens sur la centaine accueillie sont malades aujourd'hui, explique Lætitia Christé, la présidente de la Société Protectrice des Animaux dans les Vosges.  Les bénévoles se sont rendus compte de toux, de perte d'appétit et de fièvre, des symptômes proche d'une grippe, chez quelques chiens au début, puis très vite l'épidémie de trachéobronchite infectieuse canine s'est développée dans le refuge. Les animaux sont sous traitement, il "n'y a eu aucun décès", les plus fragiles sont les chiots et les chiens âgés. 

L'épidémie n'est pas transmissible à l'homme, pas transmissible aux chats, seulement entre chiens, confie encore Laetitia Christé, "mais par mesure de précaution, il faut fermer le refuge au public quelques jours pour stopper l'épidémie au plus vite".  La présidente de la SPA vosgienne ajoute "Malheureusement pour nous, on est obligé de stopper temporairement les adoptions, ce qui est un calvaire en plein hiver".