Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La vaccination des 70-74 ans a démarré en Isère

-
Par , France Bleu Isère

La campagne de vaccination a franchi une nouvelle étape ce week-end. Les 70-74 ans sans pathologie particulière sont désormais éligibles au vaccin. En Isère, certains sont allés se faire injecter le sérum au centre du Conseil Départemental de l'Ordre des médecins à La Tronche.

Paul, 71 ans, est soulagé d'avoir pu se faire vacciner ce dimanche.
Paul, 71 ans, est soulagé d'avoir pu se faire vacciner ce dimanche. © Radio France - Bastien Thomas

"On s'est précipité, on a sauté sur l'occasion" raconte Paul, 71 ans , venu se faire vacciner avec son épouse ce dimanche au centre installé dans les locaux du Conseil Départemental de l'Isère de l'Ordre des médecins à La Tronche. Depuis ce week-end, les personnes, sans comorbidité et ayant entre 70 et 74 ans, peuvent se faire vacciner contre la Covid-19. Un ouf de soulagement pour espérer retrouver une vie normale.

Même avis du côté de Michelle, 74 ans tout juste. La septuagénaire souffle ses bougies d'anniversaire, ou plutôt sa seringue d'anniversaire, avec une joie immense. "Vous ne pouvez pas imaginer comme je suis rassurée. Je vais pouvoir aller voir mes petits enfants qui sont à l'étranger et prendre l'avion. Bon quand j'aurai fait le rappel (ndlr : le 25 avril pour elle)" nous dit Michelle. "J'ai tout fait pour me faire vacciner en avance mais à l'hôpital ce n'était pas possible" se souvient-elle.

Claude, 73 ans, a aussi profité du week-end pour se faire vacciner. Lui a surtout a été étonné de la rapidité pour prendre rendez-vous. "Je suis allé sur internet je ne m'attendais pas à venir si tôt, je pensais que ça serait embouteillé" note Claude. 

Reportage ce dimanche au centre de vaccination du Conseil Départemental de l'Isère de l'Ordre des médecins (La Tronche)

Juste avant de rentrer à la maison, le vice-président de l'Ordre, le Docteur Legeais, urologue, fait de la pédagogie et insiste auprès des gens pour vendre le vaccin à leur entourage. Ce week-end, près de 1000 personnes ont été vaccinées par ces médecins (professionnels de santé, plus de 70 ans et personnes prioritaires).

Après avoir été vaccinée, chaque personne doit se faire enregistrer.
Après avoir été vaccinée, chaque personne doit se faire enregistrer. © Radio France - Bastien Thomas

Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne

Roger, un Berjallien de 61 ans, ne comprend pas la situation. Il est touché par la maladie de Parkinson et fait partie du public prioritaire à la vaccination. Sauf qu'il ne l'a toujours pas été. "J'avais pris rendez-vous chez mon médecin traitant début mars et je devais être vacciné le 31 mars. Sauf qu'on m'a appelé pour me dire que ce n'était plus possible parce qu'il n'y avait pas de dose. Ce n'est pas logique. Comment peut-on être prioritaire et passer après les autres ?" s'interroge-t-il.

Deux nouveaux centres ouvriront bientôt en Isère

Si vous souhaitez vous faire vacciner cette semaine en Isère, sachez qu'un centre éphémère va ouvrir ses portes de jeudi à samedi (1er-3 avril) dans la salle Edmond Vigne à Fontaine. Le 6 avril, c'est un centre permanent qui ouvrira en Nord-Isère, au gymnase Saint-Hubert de l'Isle d'Abeau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess