Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : la vaccination contre le coronavirus se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté

Les premières doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrées à Dijon ce dimanche. La campagne de vaccination va se poursuivre dans la région Bourgogne-Franche-Comté et en Côte-d'Or dans les prochaines semaines.

Les premières doses de vaccin ont été administrées à Dijon ce dimanche
Les premières doses de vaccin ont été administrées à Dijon ce dimanche © Maxppp - Pool Dirk Waem

Ils font partie des toutes premières personnes vaccinées en France. Deux patients de l'Ehpad de Champmaillot et un professeur en gériatrie du CHU de Dijon ont reçu le vaccin contre le coronavirus ce dimanche. La campagne de vaccination ne fait que démarrer et la phase 1 va se prolonger pendant plusieurs semaines. 

Pendant cette première phase, ce sont les résidents en ehpad et les professionnels qui ont des risques de développer une forme grave de la maladie et qui travaillent dans les établissements qui accueillent des personnes âgées qui seront vaccinés en priorité. L'objectif en France est d'atteindre un million de personnes vaccinées d'ici le mois de février. En Bourgogne-Franche-Comté, près de 40.000 personnes âgées résident dans différents types d'établissements privés ou publics. 

Après le lancement symbolique de la campagne de vaccination à Dijon, une vingtaine d'établissements volontaires sur les 450 que compte la Bourgogne-Franche-Comté vont administrer les vaccins dès le début du mois de janvier précise l'Agence Régionale de Santé (ARS). Le vaccin contre le coronavirus nécessite une deuxième dose 21 jours après la première injection. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess