Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vaccination contre le Covid-19 débutera le 4 janvier dans les Ehpad de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Les premières doses de vaccin contre le Covid-19 devraient être administrées à partir du 4 janvier en Dordogne. Elles seront destinées dans un premier temps aux 6500 résidents des Ehpad .

La région Nouvelle-Aquitaine prévoit dans un premier temps la livraison de 200.000 doses de vaccin
La région Nouvelle-Aquitaine prévoit dans un premier temps la livraison de 200.000 doses de vaccin © Getty - Getty

L'Agence régionale de santé a décidé de fixer au 4 janvier le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine. C'est donc à partir de cette date que le vaccin commencera à être administré aux 6500 résidents des 71 Ehpad de Dordogne.

200.000 doses pour la région

Alors que la campagne de vaccination a débuté dès le 27 décembre chez nos voisins de Midi-Pyrénées par exemple, l'ARS de Nouvelle Aquitaine a préféré laisser passer les fêtes fin d'année. Le temps pour les médecins de faire le tour des établissements et de recenser les résidents souhaitant se faire vacciner. Cette période a également permis aux praticiens de recueillir les consentements des familles des personnes placées sous curatelle et sous tutelle.

Une fois qu'elle disposera de ces informations, l'ARS pourra alors débloquer les livraisons de vaccins qui seront conservés dans des congélateurs à -80° jusqu'aux premières injections à partir du 4 janvier. Pour l'heure, 100.000 personnes peuvent y prétendre en Nouvelle Aquitaine. Les autorités sanitaires tablent donc sur 200.000 doses. Deux injections sont en effet nécessaires à 21 jours d'intervalle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess