Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vaccination dans les Ehpad du centre hospitalier de Cornouaille pas avant mi-janvier

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le gouvernement a annoncé que la campagne de vaccination dans les Ehpad pourrait débuter d'ici dix jours. Mais entre des médecins généralistes qui manquent d'information et un gros travail de pédagogie à mener auprès des résidents, la campagne aura lieu au plus tôt mi-janvier.

Visite de familles dans une maison de retraite (illustration)
Visite de familles dans une maison de retraite (illustration) © Radio France - Sophie Glotin

Le Premier ministre l'a annoncé cette semaine : la campagne de vaccination contre la covid-19 devrait débuter dès la dernière semaine de décembre. Cette première phase ne concernera que les résidents des Ehpads et les personnels à risque.

Consultation et consentement 

Si les transporteurs routiers sont confiants, les médecins généralistes disent ne pas avoir d'informations précises sur le vaccin pour informer leurs patients. Et dans les Ehpad, la campagne pourrait ne pas débuter tout de suite. C'est le cas à Quimper et Concarneau : "Nous avons reçu des informations assez précises de la part de l’ARS. La campagne vaccinale devrait commencer mi-janvier et non pas en décembre. Les consultations pré-vaccinales sont très importantes et permettront de vérifier si le résident peut recevoir le vaccin ainsi que de recevoir son consentement" explique Catherine Corre, la directrice en charge des résidences pour les personnes âgées au Centre hospitalier de Cornouaille (six résidences : trois à Quimper et trois à Concarneau).

Un cas de Covid sur 545 résidents

Elle ne pense pas que la question du consentement sera un problème pour assurer une bonne couverture vaccinale en Ehpad : "Les résidents ne sortent qu’exceptionnellement. C’est quand même pour eux  une forme d’espoir très importante pour retrouver une vie sociale normale".

Elle se félicite par ailleurs qu'une seule résidente sur les 545 ait été atteinte par la covid-19 depuis le début de la pandémie. "C'est une chance pour nous d'être adossés à l'hôpital de Quimper avec un laboratoire de dépistage performant". Certains résidents passeront Noël en famille, mais dans la majorité des cas, ce sera l'inverse, la famille qui viendra rendre visite : "Les restrictions sont importantes car il faut sécuriser ces sorties qui sont soumises à des conditions strictes. Nous multiplions donc les visites au sein des EHPAD pour pallier ces restrictions".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess