Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vaccination ne fait pas le pont au centre Belle-Isle de Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Le centre de vaccination situé salle Barbillat-Touraine fait le plein pendant ce week-end prolongé de l'Ascension. Chaque jour d'ouverture, environ 180 personnes vont y être vaccinées. Tous les rendez-vous sont pris mais le centre ne tourne pas à sa capacité maximale, faute de doses disponibles.

Le centre de vaccination de la salle Barbillat-Touraine, à Châteauroux dans l'Indre.
Le centre de vaccination de la salle Barbillat-Touraine, à Châteauroux dans l'Indre. © Radio France - François Chagnaud

La salle des fêtes Barbillat-Touraine reconvertie en centre de vaccination ne désemplit pas. La vaccination contre le Covid se poursuit même pendant le pont de l'Ascension. Tous les créneaux de rendez-vous ont trouvé preneur. Chaque jour, environ 180 personnes peuvent recevoir leur première ou deuxième dose du vaccin Pfizer ou Moderna. Avec plus de doses, le centre pourrait vacciner davantage.  

En théorie, ce centre pourrait prendre en charge près de 240 personnes par jour, grâce à 12 lignes de vaccination, soutenues notamment par les sapeurs-pompiers de l'Indre. Faute de vaccins, la voilure est réduite : seule une des deux salles du local de Belle-Isle est utilisée. Le goulot d'étranglement reste l'approvisionnement, comme l'explique Dominique Hardy, directeur départemental de l'Agence régionale de santé (ARS) dans l'Indre :"bien entendu, nous sommes tributaires des livraisons. Nous pouvons parfois être bénéficiaires de doses supplémentaires, auquel cas nous nous mobilisons tout de suite pour pouvoir les allouer." Chaque semaine, entre 9.000 et 10.000 personnes sont vaccinées dans l'Indre, tous lieux de vaccination confondus. 

L'agence sanitaire exhorte également les Indriens à continuer de se faire tester. En partenariat avec la Croix-Rouge, 4.300 autotests vont être distribués sur les marchés d'Issoudun et de Châteauroux ce samedi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess