Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

La vaccination par les pharmaciens passe mal chez les infirmières libérales de la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Loire, France

Ce dimanche, la ministre de la Santé se félicitait que 27.000 personnes se soient déjà faites vacciner contre la grippe par leur pharmacien. Une expérimentation qui est menée notamment dans la Loire et qui reste en travers de la gorge des infirmières libérales.

Les pharmaciens sont autorisés à vacciner contre la grippe en Auvergne Rhône-Alpes.
Les pharmaciens sont autorisés à vacciner contre la grippe en Auvergne Rhône-Alpes. © Maxppp -

Vous faites peut-être partie des 27.000 Français de plus de 65 ans qui se sont fait vacciner contre la grippe par un pharmacien. L'expérimentation a commencé le 6 octobre en Aquitaine et chez nous, en Auvergne Rhône-Alpes, mais déjà la ministre de la Santé se félicite. Agnès Buzyn est très contente, pour elle il y a un "élan extraordinaire" dans les 2.000 pharmacies en France où les seniors peuvent se faire piquer gratuitement et sans rendez-vous. Un enthousiasme en public qui passe mal chez les infirmières libérales.

On déshabille les infirmières pour habiller les pharmaciens"

"C’est nouveau, ça fait beaucoup de bruit", regrette ainsi Fleur Barbequot, "mais je ne pense pas que ce soit la meilleure solution pour élargir la vaccination." En tout cas, la présidente de l’ordre des infirmiers libéraux dans la Loire attend les preuves : "il faudra regarder, fin janvier, s’il y a eu une augmentation de la couverture vaccinale et surtout qui s’est fait vacciner parce que si ce sont seulement ceux qui se faisaient vacciner par les infirmiers, on aura juste déplacé l’enveloppe, déplacé la rémunération. On est en train de déshabiller les infirmières pour habiller les pharmaciens et c’est bien dommage ."

Les infirmières et infirmiers libéraux ont le droit de vacciner contre la grippe depuis 2008

Même prudence chez les syndicats qui regrettent, eux, l’inégalité de traitement entre pharmaciens et infirmières. "On salue les efforts faits pour inciter les Français à se faire vacciner contre la grippe, mais au SNIIL, on regrette beaucoup que les infirmières libérales n’aient jamais bénéficié d’une telle campagne de communication pour informer qu’elles avaient le droit de vacciner", s’agace Anne Jauer, la vice-présidente dans la Loire du syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux.

Le SNIIL a préparé des affiches de communication à placarder dans les cabinets médicaux. - Aucun(e)
Le SNIIL a préparé des affiches de communication à placarder dans les cabinets médicaux. - SNIIL

Les premières conséquences économiques

Surtout que cette infirmière commence à sentir les effets économiques de cette "concurrence". Dans son secteur, le quartier de Montplaisir à Saint-Étienne, elle vaccine moins que l’an dernier. "A cette période de l’année, d’habitude on commence à vacciner. Les personnes âgées ont reçu leur bon de vaccination début octobre et nous appellent immédiatement. Cette année, il n’y a aucun engouement"

193 pharmacies peuvent vacciner dans la Loire et 66 en Haute-Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu