Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Lactalis retire du marché à titre préventif son lait infantile Picot AR

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Ce sont plusieurs milliers des boites de lait Picot AR qui sont concernées par ce retrait-rappel, a annoncé le géant laitier Lactalis ce vendredi.

Le siège de Lactalis en Mayenne
Le siège de Lactalis en Mayenne © Radio France

Laval, France

Au total, ce sont 16.300 boites de ce produit infantile, vendues exclusivement en pharmacies, depuis fin novembre 2018, qui sont retirées du marché.

Lactalis précise que toutes les autres références de la marque Picot ne sont pas concernées car elles sont fabriquées sur des sites différents. 

Aucune alerte sanitaire pour le lait Picot AR, mais un principe de précaution 

L'industriel mayennais sous-traite en effet la fabrication du Picot AR dans une usine espagnole.   C'est là également que sont produits par la société Sodilac des aliments à base de protéines de riz et distribués sous la marque Modilac. Et sur ces produits,  de la salmonelle a été détectée, et plusieurs nourrissons qui en avaient consommé sont tombés malades.

Sodilac a été obligé de rappeler 400.000 boîtes de 18 références de produits distribués exclusivement en pharmacies, via des associations caritatives et des sites de vente en ligne.

Lactalis précise qu'aucune alerte sanitaire n'a été signalée pour le lait Picot AR, fabriquée dans la même usine, et que tous les contrôles sont conformes. C'est donc le principe de précaution qui a poussé le groupe agroalimentaire à effectuer ce retrait-rappel.
Mais c'est bien un nouveau coup dur pour Lactalis qui a vu son image écornée à cause du scandale du lait contaminé à la salmonelle, issu de son usine de Craon.