Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Lait contaminé : toutes les boîtes Lactalis vont être retirées des crèches marseillaises

vendredi 12 janvier 2018 à 21:24 Par Romane Porcon, France Bleu Provence et France Bleu

A Marseille, toutes les boîtes Lactalis vont être retirées des crèches. Après l'annonce vendredi du ministre de l'économie Bruno Le Maire, la mairie de Marseille a envoyé un mail aux crèches municipales, leur demandant de retirer toutes les boites de lait Lactalis et d'informer les parents.

La ville de Marseille demande aux crèches de retirer toutes leurs boites de lait infantile Lactalis (Photo Illustration)
La ville de Marseille demande aux crèches de retirer toutes leurs boites de lait infantile Lactalis (Photo Illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Bruno Le Maire a annoncé ce vendredi que Lactalis allait reprendre toutes les boîtes de lait infantile produites dans l'usine de Craon (Mayenne). En apprenant cette information sur France Bleu Provence, Catherine Chantelot, adjointe à la petite enfance à la ville de Marseille, a tout de suite pris des directives. Un mail a été envoyé par la direction de la petite enfance aux 60 crèches municipales de Marseille. 

"On demande aux crèches de retirer toutes les boîtes Lactalis et d'informer les parents. Il ne faut pas oublier que le lait est fourni par les parents, il est important de leur transmettre l'information." Catherine Chantelot, adjointe à la petite enfance à la ville de Marseille

Mesure de précaution

La ville de Marseille va également s'assurer que l'information a bien été reçue par les crèches associatives (93 crèches) et privées (69 crèches). La ville qui avait déjà pris soin d'informer les parents dès le début de l'affaire Lactalis sur les lots concernés. Désormais comme le préconise le gouvernement, elle demande le retrait de toutes les boîtes de Lactalis des crèches marseillaises, Catherine Chantelot, adjointe à la petite enfance à la ville de Marseille : "Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun incident sur des enfants à Marseille mais c'est une mesure de précaution."