Santé – Sciences

Lancement des travaux de la plus grande clinique privée de France à Bezannes dans la Marne

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne jeudi 21 janvier 2016 à 20:02

Au total 47 000 mètres carrés de terrain.
Au total 47 000 mètres carrés de terrain.

La première pierre de la polyclinique Reims-Bezannes du groupe Courlancy a été posée ce jeudi matin à Bezannes, près de Reims. Il s'agit de la plus grande clinique privée de France équipée de 400 lits et 23 blocs opératoires. Ouverture de l'établissement prévue au printemps 2018.

47 000 mètres carrés, 400 lits, 23 blocs opératoires, les chiffres donnent le vertige. La polyclinique Reims-Bezannes du groupe Courlancy devrait devenir d'ici le printemps 2018 la plus grande clinique privée de France. Puisque cet établissement pourrait accueillir à terme 60 000 patients par jour et employer entre 120 et 150 médecins. Et le groupe de santé Courlancy a mis les moyens : il s'agit d'un investissement de 135 millions d'euros. Un bâtiment d'ores et déjà annoncé avec une qualité architecturale sans précédent : "chaque chambre aura une vue sur le golf et fera l'objet d'une décoration particulière... ", promet Jean Michel Jacquet, l'architecte urbaniste qui a travaillé sur le projet. 

Pose de la première pierre sur fond d'inquiétude des salariés du groupe Courlancy  

La pose de la première pierre a été perturbée par plus d'une centaine de salariés des cliniques du groupe Courlancy, qui dénoncent les conditions de travail. Des salariés des polycliniques St André et des Bleuets de Reims ont manifesté à l'appel de la CGT et de FO aux abords du chantier.  "On voudrait nous faire travailler 36 heures au lieu de 35 heures par semaine... en gros on remet en cause une grande partie de nos acquis sociaux au nom d'une prétendue harmonisation en vue d'un regroupement sur Bezannes", explique un délégué syndical Force ouvrière de la Polyclinique des Bleuets à Reims, qui promet d'autres manifestations dans les mois à venir. 

Le groupe Courlancy emploie près de 1700 personnes dans la Marne, la Haute-Marne et l'Aisne. 

Partager sur :